Quatre des candidats à la primaire des écologistes : Eric Piolle, Delphine Batho, Sandrine Rousseau et Yannick Jadot. (Photo DR)

Éric Piolle, le maire de Grenoble, nommé conseiller spécial de Jadot pour la présidentielle 

Candidat malheureux de la primaire des écologistes, le maire de Grenoble aura tout de même un rôle à jouer dans la campagne présidentielle. Yannick Jadot, le candidat des Verts, a attribué à Éric Piolle un poste de conseiller spécial.

Investi le 28 septembre par Europe écologie les Verts (EELV), Yannick Jadot a tardé a dévoilé son équipe de campagne pour l’élection présidentielle d’avril 2022. Mardi 19 octobre, l’eurodéputé a finalement levé le voile sur son organigramme de campagne, révélant ainsi son choix de s’entourer de ses anciens rivaux de la primaire écologiste. 

Lire aussi : À Lyon, Yannick Jadot présente son “équipe de France de l’écologie”

Son opposante en "finale", Sandrine Rousseau, est ainsi nommée présidente du "conseil politique", et Delphine Batho hérite de la "sécurité nationale face aux effondrements". Candidat malheureux de la primaire où il avait été sèchement éliminé dès le premier tour, en terminant à la 4e place du scrutin avec 22,29 % des voix, Éric Piolle se voit lui aussi offre une place au sein de l’équipe de campagne dirigée par le député européen Mounir Satouri. 

Le maire de Grenoble a été nommé conseiller spécial auprès de Yannick Jadot, il sera chargé de "la grande coalition écologiste". L'implication des trois anciens candidats de la primaire avait été dévoilée lors d'un déplacement commun à Lyon le 8 octobre.

Lire aussi : Métropole de Lyon : Jadot dévoile le rôle de Bruno Bernard dans sa campagne présidentielle

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut