Un propriétaire non-respectueux des règles d’encadrement des loyers risque 5000 euros pour une personne physique, 15 000 euros pour une personne morale.

Encadrement des loyers à Lyon : des centaines d'annonces dépasseraient le plafond légal

Depuis le 1er novembre, l'encadrement des loyers est entré en vigueur à Lyon et Villeurbanne. D'après le Progrès, la moitié des annonces étudiées et publiées avant sa mise en place seraient dans l'illégalité.

Un mois après la mise en place de l'encadrement des loyers à Lyon et à Villeurbanne, Le Progrès révèle ce lundi 6 décembre que des milliers de propriétaires seraient en dehors des clous. Le site internet spécialisé dans l'estimation immobilière, MeilleursAgents, a scruté de très près environ 2000 annonces sur les deux communes, publiées à un an d'intervalle entre novembre 2020 et novembre 2021.

L'objectif étant d'identifier les logements loués à des prix supérieurs à ceux prévus par l’encadrement des loyers. Conclusion, plus de la moitié des annonces étudiées par le site immobilier et le journal local proposent des prix trop élevés. Dans le 9e arrondissement, le dépassement moyen est de 79 € par mois, tandis qu'il atteint 194 € et 179 € dans les 2e et 6e. Ces deux derniers  arrondissements, réputés les plus chers de la ville de Lyon, se révèlent aussi être les plus surévalués selon l'étude menée par MeilleursAgents et Le Progrès.

Lire aussi : Lyon : tout ce qu’il faut savoir avant de mettre son appartement en location

Lire aussi : Encadrement des loyers : testez le prix plafond de votre loyer, Lyon Capitale a mis en place un simulateur

Lire aussi : Encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne : la Métropole donne des détails, tout ce qu'il faut savoir

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut