Tous les spécialistes interviewés dans l’émission « 6 minutes chrono » de Lyon Capitale.

Immobilier : l'analyse d'un spécialiste pour chaque arrondissement de Lyon

Pendant un an, Lyon Capitale a analysé le marché du logement de chaque arrondissement de Lyon en vidéo. Retrouvez ici l'ensemble de nos vidéos avec, pour chaque secteur, un spécialiste livrant ses explications, les dynamiques à connaître avant d'investir, les spécificités de l'immobilier de chaque arrondissement.

Immobilier à Lyon 1 : "Comptez 350 000 euros pour un T3"

Le 1er arrondissement de Lyon comprend les pentes de la Croix-Rousse et s'étend jusqu'à l'église Saint-Nizier. Le prix médian s'élève à 5 750 euros, avec des disparités à la hausse selon les secteurs. C'est l'un des quartiers les plus prisés de la ville. Découvrez les analyses d'un spécialiste du 1er, Tony Balsamo, directeur de l'agence Onil Immobilier, avec les rues les moins chères, les caractéristiques, le profil des acheteurs et les conséquences de l'encadrement des loyers... "Tout reste assez cher mais il y a bien toutes ces rues perpendiculaires des pentes de la Croix-Rousse comme la rue des Capucins, la rue René Leynaud, la rue Burdeau, les Tables Claudiennes. Ce sont des longues rues avec souvent du vis-à-vis et peu d'ensoleillement, donc c'est vrai que c'est un tout petit peu moins cher".

ICI l'article complet pour le 1er arrondissement

Immobilier à Lyon 2 : "Trouver sous les 5200 euros/m2, cela n'existe plus"

Le 2e arrondissement de Lyon est l'un des plus prisés, et donc l'un des plus chers de la ville. Patrice Marica, directeur de l'agence My Cocoon, spécialiste du secteur, décrypte le marché dans l'émission 6 min Chrono. Le 2e arrondissement s'étend de la Confluence jusqu'à l'église Saint-Nizier. Le prix médian s'élève à 6200 euros/m2 selon les chiffres des notaires de la Chambre du Rhône. Patrice Marica développe sur le contexte du marché immobilier de cet arrondissement très demandé : "Le 2cd arrondissement a connu, avant la covid19, une très forte flambée avec beaucoup de recherches. C'était un marché très tendu qui s'est scindé avec un grand nombre d'appartements qui mettent plus de temps à se vendre. Une espèce de stock flottant de grandes surfaces qui trouvent moins vite preneur parce qu'aujourd'hui les familles qui restent le profil type des principaux acquéreurs, environ 1/3, s'orientent sur d'autres biens et d'autres secteurs.

ICI l'article complet pour le 2e arrondissement

Immobilier à Lyon 3 : "Montchat, c'est la campagne à la ville"

Le 3e arrondissement est le plus peuplé de Lyon. Mathieu Faure, directeur de l'agence immobilier du même nom, décrypte le marché de ce secteur dans l'émission 6 minutes Chrono. Pour mémoire, le prix médian dans le 3e arrondissement est de 5040 euros/m2 d'après les chiffres des notaires, en progression de 3% sur un an mais quasiment en négatif sur le dernier trimestre, à l'image du reste de la ville. Les prix les plus importants sont dans le secteur de la préfecture (5850 euros/m2), et les moins importants à : Villette Gare (4680 euros/m2), et Genas Montchat, Feuillat Desgenettes (4800 euros/m2 chacun). Pour Mathieu Faure : "Le 3e est un grand marché immobilier. Il y a un secteur qui est plutôt ancien près des quais du Rhône. Il y a aussi le secteur plus récent derrière la Part-Dieu, et enfin, il y a Montchat qui est décrit par ses habitants comme la campagne à la ville. Ce sont des segments assez marqués. La voie ferrée (qui sépare l'arrondissement du nord au sud) est encore une limite qui est marquée aujourd'hui ."

ICI l'article complet pour le 3e arrondissement

Immobilier à Lyon : "le ticket d'entrée est à 150 000 euros à la Croix-Rousse"

Valérie Boucharlat Mallecourt est directrice de l'agence Laforêt Lyon 4. Retrouvez dans cette émission, ses conseils sur la conjoncture du marché immobilier à la Croix-Rousse (Lyon 4) avec tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter dans ce quartier de Lyon très prisé. L'experte explique ainsi : "Les petits produits destinés aux investisseurs sont assez recherchés car ils se louent très bien car il y a l'accès du métro et du bus. Parfait pour des étudiants. Mais les prix ont beaucoup augmenté ces dernières années. Le ticket d'entrée pour un petit appartement est à 150 000 euros, en dessous de 100 000 ça n'existe plus. On peut atteindre des prix au m2 de 7000 euros sur des biens vraiment parfaits et de petites surfaces. On fait plus un investissement patrimonial que de rentabilité car ça ne se dévalorisera pas".

ICI l'article complet pour le 4e arrondissement

Immobilier à Lyon 5 : "Le Vieux-Lyon vaut la Presqu'Île, Ménival intéressant pour les familles"

Cet arrondissement de l'Ouest lyonnais dispose d'un prix médian de 4080 euros/m2, soit en dessous de la moyenne de Lyon dans son ensemble, mais avec de fortes disparités en son sein. Morgan Seguy est agent commercial à l'agence Novea Immobilier Lyon 5. Il décrypte les mouvements du marché, les secteurs intéressants pour un investissement, les profils des acheteurs, les zones propres à accueillir des familles... et tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter. Morgan Seguy explique : "Le marché du 5e, c'est trois quartiers en un. Il y a la partie basse avec le Vieux Lyon, assimilée à la Presqu'Île et le centre-ville. Il y la partie avec Saint-Just : on est encore entre le centre-ville et l'urbanisation de Champvert, Point-du-Jour, Ménival, plus en haut du 5e, à la limite de l'Ouest lyonnais où il y a beaucoup plus de verdure".

ICI l'article complet pour le 5e arrondissement

Immobilier : "Le 6e est l'un des quartiers les plus prisés de Lyon"

Nicolas Desmaris est responsable de l'agence SLCI dans le 6e arrondissement de Lyon. Invité sur le plateau de 6 min chrono, il explique ce qu'il faut savoir avant d'acheter un appartement ou louer dans le 6e arrondissement : "Pour un appartement en T3, avec deux chambres, de 70 m2, en assez bon état, ne nécessitant que peu de travaux... On peut commencer à trouver des biens autour de 360 000 ou 370 000 euros. Cela peut varier en fonction de l'adresse mais aussi selon l'état de l'appartement et de l'immeuble. C'est principalement de l'ancien, type "Haussmannien" comme on se plaît à l'appeler, donc avec des moulures, des cheminées, du parquet. Il y a de grands volumes. Mais il y a aussi du plus récent, des années 60 ou 70. Peu de neuf dans cet arrondissement toutefois."

ICI l'article complet pour le 6e arrondissement

Immobilier : "On peut faire toute sa vie dans le 7e", explique Gaël Fluchaire

Gaël Fluchaire est directeur de l'agence Guy Hoquet dans le 7e arrondissement de Lyon. Invité sur le plateau de 6 min chrono, il explique ce qu'il faut savoir avant d'acheter un appartement ou louer dans le 7e arrondissement. "On a une moyenne de 5200 euros le m2 sur le 7e mais ça ne veut pas dire grand chose. Un appartement au dernier étage, un toit-terrasse ou un rez-de-chaussée, déjà ce ne sera pas du tout les même prix. Si vous allez dans le quartier de la Guillotière, qui a fait beaucoup parler de lui en mal, ou un appartement place Saint-Louis, ce ne seront pas les mêmes prix. Tout dépendra de la typologie d'habitants. Pour vous aider, il y a beaucoup de primo-accédant sur la Guillotière." Le directeur d'agence poursuit en expliquant la situation du quartier de Gerland.

ICI l'article complet pour le 7e arrondissement

Immobilier à Lyon 8 : "À partir de 3000 euros/m2 pour une résidence avec balcon"

Le 8e arrondissement de Lyon est l'un des plus vastes, et aussi l'un des moins chers. François Counet, gérant associé de l'Immobilière de l'Est Lyon 8, spécialiste du secteur, décrypte le marché dans l'émission 6 min Chrono. Le 8e est un des plus grands arrondissements de Lyon. Situé à l'est de la ville, c'est aussi l'un des moins cher. Pour François Counet : "Sur les quartiers les plus intéressants, on va être autour de 5000 euros/m2, sur les quartiers plus proches de Bron et Vénissieux - comme Sentier-La Plaine, Moulin à Vent, Grand Trou - on peut encore trouver des appartements. 2500 euros/m2 c'est compliqué mais à partir de 3000 euros/m2 on peut trouver dans des résidences correctes, sans travaux, avec un petit balcon". Pour donner un ordre d'idée, il donne le seuil à partir duquel les acquéreurs peuvent acheter : "Le ticket d'entrée d'un T3 avec des prestations correctes, il faut compter au moins 250 000 euros. Après on est très bien relié en transports, donc au centre-ville. Un quartier à fort potentiel est le quartier Mermoz car on a le tram T6 qui arrive. Il y a déjà le métro et il y a eu un renouvellement urbain assez dense ces dernières années. Beaucoup d'investisseurs s'y intéressent car les prix sont bas et le potentiel est assez haut. Des commerces s'y installent aussi."

ICI l'article complet pour le 8e arrondissement

Immobilier à Lyon 9 : "Le centre Valmy est l'endroit le plus demandé, La Duchère a changé"

Expert du secteur, Sidney Pelletier est directeur de l'agence Guy Hoquet Lyon 9. Il décrypte les caractéristiques du 9e, le profil type des acheteurs, les places avec les bons plans... Pour rappel, Vaise est l'arrondissement de Lyon qui a connu la plus forte croissance : +20% en deux ans. Un arrondissement polymorphe, tout en longueur, étendu sur la rive ouest de la Saône jusqu’à l’île Barbe, en face de la Croix-Rousse, de Caluire, et au sud des premiers villages des monts d’Or. Il commence en dressant le panorama des typologies de logement dans le 9e arrondissement : centre-ville très prisé, surtout autour des bouches de métro telles que Valmy ou la gare de Vaise. Les prix restent ainsi élevés tant que le bien est à 10min à pied d'une de métro. Il y a aussi un quartier plus résidentiel et familial du côté du haut de Saint-Rambert, un secteur populaire avec la Duchère et même une zone mixte tertiaire/logement avec le nouveau quartier de l’Industrie. "Le centre vers Valmy est l'endroit du 9e qui est le plus recherché avec des prix autour de 5000 euros/m2 voire plus si c'est du neuf. 2500 euros/m2 à La Duchère" pour Sidney Pelletier, directeur de l'agence Guy Hoquet Lyon 9.

ICI l'article complet pour le 9e arrondissement

 


ZOOM sur le nouveau quartier de la Confluence (Lyon 2) :

Immobilier à la Confluence : "Ce quartier est de plus en plus attractif" assure Sophie Terdjman

Sophie Terdjman est directrice de l'agence Orpi à Confluence de Lyon 2. Sur le plateau de 6 min chrono, elle décrypte le marché et donne les bons plans sur le nouveau quartier de Confluence. Sur le ticket d'entrée, soit le budget minimal pour acheter un bien à Confluence, Sophie Terdjman développe : "Pour un T2 ou un T3, il faut compter un budget entre 300 000 et 400 000 euros. Mais comme avec Perrache, c'est deux quartiers en un seul, les prix varient beaucoup selon la zone. Pour l'ancien on est au minimum à 3500 euros du m2. A contrario, plus on descend la Confluence, plus on approche des 8000 euros le m2 sur du neuf. Cependant, ce genre de prix est réservé à des appartements exceptionnels tant avec la vue, que la date de construction."

ICI l'article complet pour la Confluence

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut