Photo d’illustration, hôpital de la Croix-Rousse, JEFF PACHOUD / AFP

Covid-19 à Lyon : très légère remontée de cas dans le Rhône, le point à l'approche de l'été

Depuis quelques jours, la France observe une très légère remontée du nombre de cas de covid-19. Une mauvaise nouvelle à l'approche de l'été alors même que les restrictions sanitaires ont totalement disparu. Le point sur la circulation du virus à Lyon.

La légère reprise épidémique observée au niveau national se traduit également au niveau départemental. Dans le Rhône, le nombre de contamination au covid-19 flirte avec les 300 cas pour 100 000 habitants sur une semaine glissante. En cause : l'arrivée des sous-variants omicron BA.4 et BA.5 qui inquiètent les autorités sanitaires. Certains épidémiologistes parlent même de septième vague alors que l'été approche à grands pas.

Les chiffres dans le Rhône

Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au samedi 11 juin, le taux d'incidence est de 299 (les données prennent donc en compte la période du dimanche 5 juin au samedi 11 juin). Un chiffre bien loin de celui connu au pic de la vague fin janvier mais qui peut inquiéter. En passant de 170 cas enregistrés fin mai dans le Rhône à 300 à la mi-juin, le taux d'incidence a augmenté de 76 % en moins de deux semaines. Et c'est précisément ce point qui inquiète les autorités.

L'évolution du taux d'incidence dans le département du Rhône depuis le début de l'épidémie.
Source : Santé publique France.

De quoi s'alarmer pour autant ?

Si l'évolution rapide du virus est à surveiller, dans le Rhône comme au niveau national, le département est encore très loin des chiffres affichés vendredi 21 janvier où Santé Publique France affichait un record du nombre de cas sur une semaine glissante : un pic de 4 655 contaminations en sept jours. Les valeurs enregistrées à l'époque étaient liées au variant omicron qui sévissait en France.


POUR ALLER PLUS LOIN

Dr Sophie Trouillet-Assant, chercheuse aux Hospices Civils de Lyon (HCL) et et au Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI) de Lyon, était l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale le 10 février 2022. La chercheuse est spécialisée dans les travaux sur le covid long.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut