Le centre de vaccination de Lyon à Gerland © Antoine Merlet

Covid-19 à Lyon : la Haute Autorité Scientifique recommande la vaccination des 5-11 ans

Ce mardi 30 novembre, la Haute Autorité Scientifique a rendu un avis positif sur l’ouverture de la vaccination aux plus jeunes. Dans le Rhône, le taux d’incidence des moins de 10 ans grimpe en flèche.  

La Haute Autorité de santé (HAS) a donné son feu vert pour l’ouverture de la vaccination contre le coronavirus pour les enfants âgés de 5 à 11 ans présentant un risque de développer une forme grave de la maladie. Dans un avis rendu ce mardi 30 novembre, elle explique que cette recommandation pourrait potentiellement en précéder une autre, cette fois ci plus importante et élargie à l’ensemble des enfants. Avant cela, de nouveaux éléments doivent encore être rassemblés. C'est au ministère de la Santé, désormais, de décider si la vaccination sera bientôt ouverte aux 5-11 ans.

"La Haute Autorité de santé rend un premier avis sur la vaccination des enfants de cette classe d’âge et la recommande pour tous ceux qui présentent un risque de faire une forme grave de la maladie et de décéder et pour ceux vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées ou vulnérables non protégées par la vaccination", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Sont donc concernés les enfants souffrant de maladies hépatiques chroniques, maladies neurologiques, d’obésité, de diabète, d’immunodéficience primitive, de maladies cardiaques ou respiratoires chroniques.  

Un taux d’incidence des plus jeunes en hausse  

Au total, 360 000 enfants sont concernés par cette recommandation en France. Depuis plusieurs semaines, l’épidémie connait une reprise très forte, avec un taux d’incidence en hausse dans toutes les classes d’âges, à commencer par celle des enfants.  En conséquence de quoi, le nombre de classes fermées dans l’académie de Lyon (Rhône, Ain, Loire) avait doublé au 26 novembre dernier.  

Philippe Guétat, le directeur départemental de l'ARS (Agence régionale de santé) dans le Rhône avait fait le point sur l'épidémie de coronavirus le mercredi 3 novembre dans Lyon Capitale. Dans cet entretien, il anticipait la recommandation de l’HAS : "Il y a aussi une question qui va se poser, celle de la vaccination des 5-11 ans. Cela peut être un facteur de transmission dans cette tranche d'âge. Mais ce n'est pas à moi de la trancher. Il va y avoir une réflexion nationale. Aux États-Unis, ils ont commencé la vaccination des + de 5 ans". 

Lire aussi : L'épidémie de coronavirus repart-elle à Lyon ? Le directeur de l'ARS dans le Rhône fait le point dans Lyon Capitale

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut