Real Sociedad - OL : des Lyonnais pas à la hauteur

L'Olympique lyonnais a dit adieu, mercredi soir, à la Ligue des champions. En perdant une nouvelle fois face à la Real Sociedad (2-0), le club rhodanien devra se contenter de la Ligue Europa.

L'OL avait 3 %. Seulement 3 % de chances de se qualifier. Après avoir complètement raté son match aller (défaite 2-0), Lyon n'a guère fait mieux au match retour. Et ne disputera pas - fort logiquement - la Ligue des champions. Dans un stade Anoeta qui avait fait le plein, la bande à Rémi Garde a confirmé qu'elle n'avait pas sa place cette saison au sein des meilleures écuries européennes. Incapable d'hisser son niveau de jeu, défaillant défensivement, muet offensivement, Lyon n'a pas pu... Enfin surtout pas su se mettre au diapason. Et rivaliser face à un adversaire plus fort. Si la Real Sociedad n'a pas sorti le grand jeu et impressionnée son monde, elle s'est contentée de jouer au football. Jeu simple, direct et simplement efficace.

Pas de fougue et d'envie

A contrario, si les Gones ont bien entamé la rencontre, ils n'ont jamais été en mesure de poser des difficultés aux Basques. En abusant du jeu long sur Lacazette, en snobant les côtés, ce qui obligera Rémi Garde à sortir à la mi-temps Yassine Benzia pour faire entrer pour sa première en pro Nabil Fékir, Lyon n'a pas existé durant cette rencontre. La marche était trop haute. Tellement haute qu'elle interpelle. Si le club rhodanien a perdu des joueurs expérimentés, la jeunesse tant vantée lors deux premières journées de L1 est devenue en huit jours un sacré handicap. La fougue de la classe biberon lyonnaise a été aux abonnés absents. Et n'a pas flambée. Bien sûr, le reste des troupes rhodaniennes n'a pas été en réussite.

Remise en question indispensable

Pis. Miguel Lopes, censé être un "vrai défenseur" avec du "tempérament" dixit Bernard Lacombe est une nouvelle fois passé à travers. Finalement, le doublé de Vela (67e, 90e) qui a permis à la Real Sociedad de fêter une qualification pour la Ligue des champions est anecdotique. Assurément, l'OL ne méritait pas d'aller plus loin. Et devra se contenter de la Ligue Europa. En attendant, il faudra retrouver un fond de jeu, une envie, qui a cruellement manqué à Lyon. Car sinon, les désillusions risqueraient d'être nombreuses cette saison.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut