Capture France 2

JO de Sotchi : le San-Priod Béatrix remporte le bronze

C'est la première médaille tricolore ou plutôt l’une des deux premières médailles françaises. En biathlon, Jean-Guillaume Béatrix, natif de Saint-Priest, a pris la troisième place de la poursuite à Sotchi. Une course qu’a remportée le Catalan Martin Fourcade.

D’une pierre deux coups. En difficulté depuis le début des Jeux de Sotchi, la délégation tricolore a glané ses deux premières médailles grâce au biathlon. Il s’agit d’une discipline où se mêlent ski de fond et tir à la carabine. Martin Fourcade, leader pendant toute la course, s’est logiquement imposé devant le Tchèque Ondrej Moravec. Mais la très belle surprise, c’est la médaille de bronze de Jean-Guillaume Béatrix (lire Lyon Capitale de février 2014).

12e après le troisième tir

Parfait lors des deux premiers tirs couchés, le natif de Saint-Priest fait la faute au troisième passage. Il rétrograde à la 12e place, à 30 secondes du podium. Tout espoir de médaille semble alors perdu. Mais son sans-faute lors du dernier passage et les erreurs de ses adversaires vont le faire passer à la troisième position. Une place qu’il défendra jusqu’à la fin des 12.5 km de course, notamment face au norvégien Ole Einar Bjoerndalen, septuple champion olympique.

"La Marseillaise, elle sera un peu pour moi aussi"

"Il s’est passé tellement de choses. Il y a eu beaucoup d’erreurs sur le dernier tir. C’est ce qu’il peut arriver sur les grands évènements : les jambes tremblent un peu. En tout cas, il a fallu se battre jusqu’à la fin", avoue-t-il à chaud aux caméras de France Télévisions.

Jean-Guillaume Beatrix peut se jeter dans les bras de Martin Fourcade, son compatriote et premier champion olympique français à Sotchi. "La Marseillaise, elle sera un peu pour moi aussi", plaisante le San-Priod. En tout cas, les deux premières breloques tricolores, ils les auront eues ensemble.

Retrouvez notre interview de Vincent Jay et un article sur les JO avec un zoom sur les athlètes de la région lyonnaise dans le mensuel Lyon Capitale (en vente actuellement chez votre marchand de journaux ou dans notre boutique en ligne).

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut