collomb

Vote obligatoire : oui, mais "pas la seule solution" selon Collomb

Oui, mais… c'est en substance la réponse du maire de Lyon, interrogé sur la proposition de Claude Bartolone de rendre le vote obligatoire. Gérard Collomb estime que ce n'est "pas la seule solution".

Faut-il rendre le vote obligatoire à toutes les élections pour lutter contre l'abstention? C'est en tout cas ce que préconise le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, dans un rapport sur l'engagement républicain commandé par François Hollande après les attentats de janvier.

Le maire de Lyon, Gérard Collomb ne déborde pas d'enthousiasme pour cette mesure. "On peut penser effectivement que cela va permettre de lutter contre l'abstention et une certaine indifférence vis à vis des scrutins, mais en même temps je crois que le mal est plus profond. Dans un certain nombre de quartiers, vous avez des gens complètement désintéressés par ce qui se passe d'un point de vue politique, parce qu'ils pensent que la politique ne s'intéresse pas à eux. Je crois qu'il faut aller beaucoup plus loin et mettre des politiques en place pour que ces quartiers se reconnaissent dans la République. Quand on a par endroits un taux de chômage de 50 % chez les jeunes, on ne peut pas s'étonner qu'il y a une abstention qui soit grandissante", a expliqué Gérard Collomb mercredi au micro d''itélé. Pour autant, s'il émet des réserves le maire de Lyon ne rejette pas la proposition de Claude Bartolone : "C'est bien, mais ce n'est pas la seule solution aux maux que connaissent ces quartiers".

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut