Rudigoz: “La ligne de métro n’est pas prévue pour ce mandat”

L’Autre Campagne s’intéresse au 5e arrondissement pour boucler son tour d’horizon lyonnais. Nous recevons ce vendredi, à neuf jours du premier tour, Thomas Rudigoz, tête de liste de Gérard Collomb dans le 5e. Il donne des précisions sur la ligne E du métro promise par le maire sortant de Lyon et explique qu'il s'agira durant le mandat de la phase d'études.

Tête de liste de Gérard Collomb dans le 5e, Thomas Rudigoz a la lourde charge de contrer une éventuelle percée de Michel Havard, le leader de la droite lyonnaise. Pour conserver dans le giron de la gauche cet arrondissement clé pour l'issue du 2nd tour, le conseiller général part avec une liste largement ouverte à la société civile et où les socialistes sont minoritaires.

Ancien proche d'Anne-Marie Comparini, dont il a été collaborateur à la région, Thomas Rudigoz se décrit comme de "centre gauche". "À Lyon, développe-t-il, les démocrates-chrétiens ont souvent travaillé avec des gens de gauche. Les centristes comme moi peuvent travailler avec Gérard Collomb."

Interrogé sur le projet de métro présenté par Gérard Collomb dans le 5e (Vieux-Lyon jusqu'à Tassin-la-Demi-Lune), Thomas Rudigoz reconnaît que sur le prochain mandat seules des études seront lancées.

Entre l'enregistrement de cet entretien et sa mise en ligne, l'équipe de campagne de Gérard Collomb a tenu à nous faire savoir que Jean-Dominique Durand, en 3e position sur la liste de Thomas Rudigoz, n'avait pas défilé dans la rue contre le mariage pour tous.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut