© Ivan Nocera     

TNP : un Tartuffe venu de Naples 

Le TNP accueillera, lors de la deuxième semaine de mai, Il Tartufo, un Tartuffe international conçu à Naples par le patron du TNP, Jean Bellorini.

En cette année où l’on célèbre le 400e anniversaire de la naissance de Molière (baptisé le 15 janvier 1622 à l’église Saint-Eustache de Paris), il n’est pas étonnant de voir se multiplier les mises en scène de ses pièces dans nos théâtres. Ainsi, tandis que se jouera la version de Jérôme Deschamps du Bourgeois gentilhomme au Radiant de Caluire, le TNP présentera Il Tartufo.

© Ivan Nocera

À peine deux mois après que l’on a pu voir, toujours au TNP, la version pour le moins enlevée et colorée de cette œuvre, signée Macha Makeïeff. Il Tartufo, c’est la pièce de Molière, traduite du français à l’italien, en respectant rythme et rimes, par Carlo Repetti (grande figure récemment disparue du théâtre transalpin).


Renouer avec la tradition européenne et internationale de l’institution.


Jean Bellorini est allé créer son spectacle à Naples avec la troupe du Teatro nazionale di Napoli. Il a dirigé les comédiens et techniciens italiens afin de créer une version qui mette en avant la dénonciation des dérives religieuses contenue dans l’œuvre mais aussi son humour tranchant, ses quiproquos irrésistibles.

Jean Bellorini © Jean-Baptiste Millot

L’action se déroule aujourd’hui, dans une immense cuisine, où se croisent les figures types de la comédie italienne. On assiste donc à une grande faillite collective d’où émergent, comme une note d’espérance, la force de vie et le renouveau promis par de nouvelles générations.

C’est la première fois que Jean Bellorini montera une pièce de Molière. En réalisant cette aventure franco-italienne, il a voulu se mettre dans les traces originelles du TNP, celles de Jean Vilar. Comme une manière de renouer avec la tradition européenne et internationale de l’institution.

Une volonté de multiplier les échanges, les liens, les gestes de création avec les théâtres étrangers, italiens, suisses, russes ou allemands, comme ce fut particulièrement le cas dans les années 1960 à 1990 (sous la direction de Jean Vilar, Georges Wilson, Roger Planchon, Patrice Chéreau ou Georges Lavaudant).


Il Tartufo – Du 11 au 15 mai au TNP


 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut