© Patrick Tourneboeuf

Spectacle au théâtre de la Renaissance : "Hänsel, Gretel", un opéra friandise

Des sept opéras composés par l’Allemand Engelbert Humperdinck, Hänsel und Gretel est le seul véritablement passé à la postérité.

Si les premières traces de ce conte célèbre figurent dans Nennillo e Nennella, compilé par le Napolitain Giambattista Basile au XVIIe siècle, le goût du XIXe siècle, peu enclin à faire d’un cannibalisme cru la colonne vertébrale d’un conte pour enfant, donna naissance à l’adaptation des frères Grimm, la version soft et sucrée dont s’inspire ici le compositeur.

Conformément à nos souvenirs d’enfance, le piège tendu par la sorcière aux enfants gourmands – et consistant à les distraire à l’aide d’une maison aux murs de pain d’épices et aux portes et fenêtres en sucre, en vue de les dévorer – se refermera sur la mégère, faisant d’elle l’ingrédient clé de la pâtisserie finalement cuisinée.


Les jeunes voix du Studio et de la Maîtrise de l’Opéra ont été recrutées


Mais l’opéra que vous entendrez cette fois-ci a été quelque peu remanié. Il s’agit en effet d’une adaptation originale en français de Henri-Alexis Baatsch et du compositeur Sergio Menozzi (clarinettiste basse de l’orchestre de l’Opéra de Lyon).

Modernisé, voire rajeuni (nous comprendrons bientôt comment), le spectacle a été rebaptisé “Hänsel, Gretel”.

Autre nouveauté, les rôles sont ici exclusivement distribués à des enfants recrutés dans les jeunes voix du Studio et de la Maîtrise de l’Opéra. Quant au grand orchestre romantique, il est remplacé par un sextuor de chambre (flûte, clarinette, cor, violon, violoncelle et piano).

Un opéra de chambre par et pour les enfants mis en scène par Samuel Achache et dont la direction musicale sera confiée à Karine Locatelli.


Hänsel, Gretel… – Du 9 au 20 avril, au théâtre de la Renaissance, Oullins – Renseignements : www.opera-lyon.com


 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut