Humour : Patrick Timsit de retour à Lyon à la Comédie Odéon 

À partir du 17 septembre, la Comédie-Odéon, accueille Patrick Timsit l’un des comédiens et humoristes les plus populaires de sa génération. C’est l'occasion de partager un moment intime avec lui dans la petite salle de la presqu’île. Dépêchez-vous, il reste quelques places !

Patrick Timsit a toujours été considéré comme l’un de nos comiques les plus corrosifs. L’un des premiers d’une longue série qui se prolonge encore aujourd’hui avec Gaspard Proust ou Blanche Gardin. Il aborde en effet des sujets délicats, comme la politique, le racisme, l’antisémitisme, le conflit israélo-palestinien, la santé (le monde médical et la recherche), la défense des droits des homosexuels, sur un mode provocateur, trash.

Il a fait de longs détours par le cinéma, en tant que comédien mais aussi en tant que scénariste et metteur en scène, qui lui ont valu d’énormes succès populaires et trois nominations aux césars.


"Comme c'est le dernier spectacle, moi qui étais un peu timide dans les précédents, forcément, je me suis un peu lâché…"


Mais surtout des rôles inoubliables : Michou dans La Crise (1992), le film de Coline Serreau ; Adrien dans Pédale douce (1996) de Gabriel Aghion ou encore Nounours dans Le Cousin (1997) d’Alain Corneau.

 

Patrick Timsit dans des rôles inoubliables de Michou dans La Crise et d'Adrien dans Pédale Douce

Au théâtre, on l'a vu dans des spectacles plus poignants, comme l'adaptation du Livre de ma mère d'Albert Cohen au théâtre des Célestins en 2019. Il se livrait à Lyon Capitale dans un entretien très personnel (à relire ici).

Son retour sur scène risque de faire du bruit. Avec ce nouveau one man show, Adieu… Peut-être. Merci… C’est sûr, il propose de revenir sur les grands moments de sa carrière. Mais il confesse également avoir rajouté “quelques petites choses” où il s’est délibérément lâché. Un vrai/faux spectacle d’adieu en somme...


Patrick Timsit. Adieu… peut-être. Merci… C’est sûr – Du 17 au 19 septembre à la Comédie-Odéon. Il reste des places ici


d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut