Entretien. Bruno Dellinger, le Lyonnais rescapé du 11 septembre 2001

Mardi 11 septembre 2001. Le Lyonnais Bruno Dellinger, chef de l'antenne américaine de l'Aderly, est dans ses bureaux de la tour nord du World Trade Center quand le premier avion de ligne se crashe quelques étages au-dessus de lui.

 

Mardi 11 septembre 2001. 8h46, heure de New -York (14h46 heure française). Un Boeing 767 percute percute à près de 800 km/h la façade nord de la tour Nord du World Trade Center, à New York, entre le 93e et le 99e étage.

17 minutes plus tard,  un second Boeing 757 percute la façade sud de la tour Sud du World Trade Center à 950 km/h, entre le 77e et le 85e étage.

Quelques minutes avant 9h. Au 47e étage de la tour nord du World Trade Center, le Lyonnais Bruno Dellinger, chef de l'antenne américaine de l'Aderly ( Agence pour le développement économique de la région lyonnaise, installée depuis 1997), est dans ses bureaux quand le premier avion de ligne se crashe quelques étages au-dessus de lui. Quelques jours plus tard, pour Lyon Capitale, Bruno Dellinger, dont le moral est alors en dents de scie, revient sur le drame et ses conséquences.

(Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur les liens).

11 septembre 2001 - Témoignage du Lyonnais Bruno Dellinger by lamy on Scribd

11 septembre 2001 - Témoignage du Lyonnais Bruno Dellinger by lamy on Scribd

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut