Le joueur de l’Asvel Elie Okobo. (Photo de PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Villeurbanne : plombée par des cas de Covid-19, l’Asvel s’incline face à Limoges

Après avoir demandé, en vain, à la Ligue de reporter son match contre Limoges en raison de huit cas positifs au Covid-19, dont quatre parmi ses joueurs, l’Asvel a bataillé jusqu’au bout sur son parquet avant de s’incliner (83-85) pour la troisième fois de suite dans le Championnat de France.

En difficulté depuis plusieurs semaines, l’Asvel comptait sur la réception lundi 27 décembre de Limoges pour se relancer dans le Championnat de France, après avoir stoppé sa série de défaites sur la scène européenne il y a quelques jours face à Fenerbache. Cela, c’était avant que le Covid-19 ne vienne chambouler les plans des responsables de l’Asvel et de son entraîneur TJ Parker. 

Le report du match refusé par la Ligue

Après avoir détecté huit cas positifs dans ses rangs, dont quatre au sein de l’effectif professionnel (l’AFP avance les noms de James Gist, Youssoupha Fall, Chris Jones et Kostas Antetokounmpo), l’Asvel a informé la Ligue "de la situation et du potentiel cluster qu’il représentait", demandant "le report du match". Une requête rejetée par le comité sanitaire de la LNB, "conformément au protocole en vigueur", précise le club dans un communiqué. 

Déjà confrontées aux blessures de Wembanyama, Lighty et Morgan, l’Asvel a donc commencé ce match, comptant pour la 14e journée, avec un effectif réduit à peau de chagrin et sans son entraîneur TJ Parker, lui aussi contaminé au Covid-19. Privée de son meneur Chris Jones et de nombreuses armes offensives l’Asvel n’a toutefois pas démérité, à l’image de l'intérieur Dylan Osetkowski qui a été contraint de disputer l'intégralité du match, inscrivant 26 points et 5 rebonds en 40 minutes.

Le podium s'éloigne

Portés par un public en feu, notamment dans les dernières minutes, les coéquipiers d’Élie Okobo ne sont d’ailleurs pas passés loin d’arracher une prolongation au buzzer, le tir en déséquilibre du meneur français ne trouvant malheureusement pas le cercle. Avec cette troisième défaite de suite dans l’Élite (83-85) l’Asvel voit le podium s’éloigner et recule à la 7e place du Championnat, dépassée par son adversaire du soir.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut