(Photo de OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Sauvé par Paris Lee, l'Asvel s'impose face à Gravelines

Les Villeurbannais ont eu besoin d'une prolongation et un dernier tir de Paris Lee pour se défaire, à domicile, de Gravelines-Dunkerque dimanche (86-83).

L'Asvel pourra remercier Paris Lee. Auteur du tir libérateur en prolongation, le meneur villeurbannais a permis à son équipe d'arracher la victoire face à Gravelines-Dunkerque au terme d'un match accroché (86-83). D'abord malmené par une solide équipe, l'Asvel est passé proche de concéder une deuxième défaite cette saison en Betclic Elite à domicile.

A égalité à la mi-temps (41-41) les deux équipes se sont rendues coup pour coup jusque dans les prolongations. Les Nordistes, emmenés par Chris Babb et Michael Stockton, ont même cru tenir la victoire avant de voir les Rhodaniens effectuer un retour dans les dernières minutes du match.

Une prolongation irrespirable

En prolongation, le scénario global du match s'est répété. Le BCM a pris les devants, avant que l'Asvel ne s'arrache pour revenir dans le coup. Le super panier de Paris Lee est finalement venu clôturer une soirée riche en émotion pour les spectateurs de l'Astroballe.

L'Asvel, qui restait sur une série de trois défaites (deux en Euroligue et une en championnat) décroche ainsi sa 19e victoire de la saison et se hisse à la deuxième place du championnat à égalité avec Paris.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut