la future station de métro de la Part-Dieu
sytral

Une nouvelle ligne de métro à Lyon ? "Le métro E, on le fera sans doute", révèle le vice-président du Sytral

Depuis le 21 septembre, le Sytral a lancé une consultation autour de l'avenir du métro à Lyon. "Le métro E, on le fera sans doute", a expliqué Jean-Charles Kohlhaas, le vice-président du Sytral, mardi soir sur le plateau de Lyon Capitale.

Le Sytral a lancé depuis le 21 septembre, et pour trois mois, "une consultation pour garantir l'intérêt général sur le développement futur du réseau métro". En résumé, une question assez simple "faut-il encore développer le métro à Lyon" ?

4 projets de prolongation ou de nouvelle ligne sont soumis à la consultation :

  • la prolongation du métro A vers Décines-Meyzieu (coût selon le Sytral d'environ 1,6-1,7 milliard d'euro, avec 50 000 voyages/jour)
  • la prolongation du métro B vers Caluire-Rillieux (coût de 2,2 à 2,7 milliards d'euros, avec 70 000 voyages/jour)
  • la prolongation du métro D vers La Duchère (coût 1 à 1,2 milliard d'euro, avec 40 000 voyages/jour)
  • la création d'une ligne E vers Lyon 5e - Tassin (coût 1,5 à 2 milliards d'euros, avec 100 000 voyages/jour)

Lire aussi : Une nouvelle ligne de métro, ou pas, dans la Métropole de Lyon : les écologistes avancent "masqués"

Les écologistes, Bruno Bernard en tête, sont souvent accusés d'avancer masqués sur le sujet, de ne pas vraiment dire quelle ligne de métro ils souhaitent. Ou s'ils n'en veulent pas.

Au cours du débat sur le téléphérique mardi soir, interpellé par la maire de Sainte-Foy-lès-Lyon Véronique Sarselli, le vice-président du Sytral et de la Métropole de Lyon Jean-Charles Kohlhaas a expliqué "le métro E, on le fera sans doute".

Retrouvez en intégralité le débat d'une heure sur le projet de téléphérique entre Véronique Sarselli, maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, opposée au projet, et Jean-Charles Kohlhaas, le vice-président du Sytral, ci-dessous.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut