voiture police faits-divers
Image d’illustration. Crédit : WilliamPham

Un simple contrôle routier permet l'arrestation de deux dealers du Tonkin

Deux jeunes hommes de 19 ans ont été interpellés avec en leur possession de nombreux pochons de drogues à l'effigie du point de deal du quartier du Tonkin, à Villeurbanne.

Un banal contrôle routier qui permet de remonter jusqu'à l'arrestation de deux dealers du Tonkin. Le 4 octobre dernier, à 15h30, les policiers ont contrôlé le conducteur d'un véhicule qui circulait à vive allure rue de la Fraternité à Décines-Charpieu. Au cours du contrôle, les forces de l'ordre ont remarqué une forte odeur de produits stupéfiants émanant de l'habitacle du véhicule.

Après une fouille de ce dernier, 50 pochons à l'effigie du point de deal du quartier du Tonkin, à Villeurbanne, ainsi que 200g de drogue et 550 euros en liquide ont été trouvés. Le conducteur du véhicule, inconnu des services de police, a également vu son domicile être perquisitionné, ce qui a permis aux policiers de découvrir des cartouches de cigarettes contrefaites ainsi que d'autres pochons de cannabis.

Un deuxième suspect interpellé

L'histoire aurait pu s'arrêter là avec l'arrestation de ce suspect de 19 ans, présenté au parquet le 9 octobre et puni d'une peine d'emprisonnement de 18 mois dont 8 avec sursis. Mais durant la perquisition, un autre suspect s'est jeté de lui-même dans les bras des policiers en se rendant à l'appartement, avant de tenter de prendre la fuite à la vue des policiers.

A lire aussi : 14 personnes interpellés dans une opération anti-stups à Villeurbanne

Rapidement interpellé, ce deuxième suspect, défavorablement connu des services de police, a également vu son domicile être perquisitionné. Un véritable atelier de conditionnement de drogue a été retrouvé dans sa chambre ainsi que des sachets de conditionnement à l'effigie du même point de deal à Villeurbanne. 28 kilos d'herbe de cannabis et une Kalachnikov ont également été retrouvés.

Une cave située à Décines a également été perquisitionnée ce qui a permis aux policiers de découvrir des milliers de sachets de conditionnement. Le second suspect a été puni d'une peine de 18 mois dont 12 avec sursis.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut