(photo : Florent Deligia)

Pollution : la qualité de l'air ne s'améliore toujours pas à Lyon ce jeudi, les explications

Les polluants continuent de s'accumuler à Lyon ce jeudi 24 mars. Explications.

Après l'épisode des poussières du Sahara la semaine dernière (décryptage à retrouver ici), la qualité de l'air n'est pas bonne à Lyon depuis le début de le semaine.

"Mercredi 23 mars, les niveaux d'ozone et de particules en suspension vont poursuivre leur hausse à la faveur d'un fort ensoleillement et d'un affaiblissement progressif du vent. La qualité de l'air sera dégradée sur quasiment toute la région", explique le laboratoire Atmo-Auvgerne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région.

"Un régime de transition du vent durant lequel les polluants vont continuer à s'accumuler"

"Jeudi 24 et vendredi 25 mars, la région sera soumise à un régime de transition du vent durant lequel les polluants vont continuer à s'accumuler. La qualité de l'air sera dégradée à mauvaise en raison, notamment, de l'ozone", poursuit le laboratoire.

Lire aussi : Météo : pourquoi le ciel de Lyon est jaune orangé ? On vous explique (photos)

Qualité de l'air à Lyon : comment est évaluée la pollution ? Décryptage de Lyon Cap'

---

POUR ALLER PLUS LOIN

Marine Latham, la directrice générale d'Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, était l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale, 6 minutes chrono, mercredi 2 février. Elle explique le rôle essentiel joué par Atmo dans la surveillance de la qualité de l'air à Lyon et dans la région.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut