Mobilisation étudiante à Lyon 2 © TF
Mobilisation étudiante à Lyon 2 © TF

Palmarès des villes étudiantes : Lyon reléguée à la 5e place

Le classement des villes étudiantes élaboré par le magazine L'Étudiant a été publié mercredi 21 septembre. Et il a de quoi faire rougir Lyon.

Lourde sanction pour la cité des Gaules. Après avoir été sacrée deuxième meilleure ville étudiante de France en 2020 et 2021, Lyon est reléguée hors du podium, chutant à la 5e place du classement, à égalité avec Grenoble. C'est Toulouse qui remporte la palme, suivie de Rennes, et enfin de Montpellier et Strasbourg ex-aequo.

Pour cette 16e édition de leur palmarès, nos confrères se sont penchés sur les “45 villes de France qui accueillent plus de 8000 étudiants”. Ils ont analysé chacune d'entre elles au filtre de cinq grands critères – la formation, la vie étudiante, l'attractivité, le cadre de vie et l'emploi – en s'appuyant sur une quinzaine d'indicateurs.

La ville n'a en réalité pas perdu tant de points, mais elle est surtout concurrencée par d'autres communes ayant gagné en attractivité.

Les loyers lyonnais en progression de 49€

Parmi les éléments qui pénalisent les métropoles et notamment Lyon, la saturation des logements est un facteur important, qui se traduit chez nous par une progression importante du prix des loyers, rendant le logement de moins en moins abordable pour les étudiants. “Lyon et Lille sont les deux villes où l'augmentation des loyers est la plus importante par rapport à l'an dernier. Elle y est respectivement de plus 49 et 48 euros en un an.” détaille L'Étudiant. À titre de comparaison, Grenoble n'a vu ses loyers n'augmenter que de... 4 euros.

En résulte que les villes moyennes (entre 8 000 et 40 000 étudiants), moins onéreuses, tirent leur épingle du jeu. Ce sont elles qui sur dix ans connaissent une évolution du nombre d'étudiants plus forte – et notamment lorsque l'offre de formation par habitant est dense. C'est le cas par exemple de Saint-Denis-de-la-Réunion, Brest, Chambéry ou Orléans.

Faire défiler vers le haut