Lyon : Gérard Collomb et les "maladresses" du nouveau maire Grégory Doucet

Maire de Lyon entre 2001 et 2020, candidat à la présidence de la Métropole de Lyon en 2020, Gérard Collomb a été sèchement battu aux dernières élections. Mais l'ancien Ministre de l'Intérieur reste impliqué à Lyon, lui qui ne veut pas "qu'on gâche" ce qui a été fait ces 15 dernières années.

Il est désormais (seulement) simple conseiller municipal et conseiller métropolitain. Ancien maire de Lyon, ancien président de la Métropole de Lyon, ancien Ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb est toujours très attentif aux actualités et aux nouveaux projets dans sa ville.

Collomb juge Bruno Bernard "plus prudent"

"On observe un style très différent entre le président de la Métropole, Bruno Bernard, plutôt prudent, et le maire de Lyon, Grégory Doucet, qui s'est quand même illustré par quelques déclarations péremptoires", souligne Gérard Collomb dans une interview accordée au Parisien/Aujourd'hui en France. En citant notamment la dernière sortie de Doucet sur le Tour de France, qui a fait beaucoup jaser (lire ici).

Rupture ? Maladresse ? "Sans doute de la maladresse, poursuit Collomb. Mail il faudrait éviter les choix trop idéologiques". L'ancien maire de Lyon compte bien continuer à s'impliquer dans la vie politique locale : "ça m'embêterait qu'on gâche ce qui a été fait au cours des 15 dernières années".

Lire aussi : Le Tour de France "machiste" et "polluant" : le maire de Lyon crée la polémique

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut