Le titre de transport Tick’Air sera vendu 3 euros et sera valable toute la journée. @WilliamPham

Lyon : après l'expérimentation, les chiens de taille moyenne et grande autorisés dans les TCL dans la durée

Les chiens de taille moyenne et grande sont désormais autorisés dans les TCL. Le Sytral a décidé de pérenniser l'expérimentation qui a eu lieu pendant 6 mois

Des chiens de taille moyenne et grande étaient autorisés, depuis le mardi 15 juin, dans les TCL. Il s'agissait d'une phase d'expérimentation qui a duré du 15 juin au 30 novembre 2021.

Avant 15 juin 2021, les chiens n'étaient autorisés à emprunter le réseau TCL que dans trois cas de figure :

  • les chiens servant de guide aux déficients visuels et à l'assistance des personnes à mobilité réduite
  • les chiens des brigades cynophiles des forces de l'ordre
  • les animaux domestiques de petite taille ne figurant pas au classement officiel des animaux dangereux, qui doivent être transportés dans des paniers, sacs ou cages convenablement fermés, sans pour autant qu'ils occupent une place assise.

Depuis le 15 juin, l'expérimentation prévoyait donc l'accès aux chiens de taille moyenne et grande. Le chien devait être tenu en laisse et muselé. Il restait en revanche interdit sur le réseau TCL un chien figurant au classement officiel des animaux dangereux. Le voyageur devait aussi présenter une attestation (pour la présence du chien), disponible sur les canaux de vente des titres de transport. Elle vaut comme titre de transport (pour le chien). La tarification était de 1 euro par jour, de 5 euros par semaine et de 10 euros par mois.

Les animaux dangereux restent interdits

Après l'expérimentation, le Sytral a décidé ce vendredi 10 décembre lors de son conseil syndical de pérenniser cette autorisation des chiens de taille moyenne et grande dans les TCL. Les chiens figurant au classement officiel des animaux dangereux restent interdits dans les TCL.

Pendant l'expérimentation, 1300 titres de transport pour le chien ont été enregistrés. Soit 11 par jour. "Ca fonctionne plutôt bien", s'est réjoui Bruno Bernard, le président du Sytral. Les retours des usagers sont plutôt bons, avec un élément qui reste problématique : le non-port de la muselière, où plusieurs PV ont été dressés.

"Nous nous étions abstenus pour l'expérimentation. Nous continuons de nous abstenir. L'expérimentation a fonctionné de manière légère. Il y a eu assez peu de communication, beaucoup de gens ne connaissent pas ce dispositif. Ce n'est pas le lieu des transports en commun pour avoir des gros chiens", a expliqué de son côté le maire LR de Meyzieu, Christophe Quiniou, lors du comité syndical du Sytral. Mais le Sytral, à large majorité écologiste, a largement voté pour la pérennisation de ce dispositif ce vendredi 10 décembre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut