©Pixabay

Ain, Isère : des traces de pesticide retrouvées dans l'eau du robinet, "aucun risque" selon l'ARS

Des résidus d'un dérivé de pesticide ont été retrouvés dans l'eau potable de plusieurs communes de l'Ain et du Nord-Isère. L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes se veut rassurante et indique que l'eau potable est sans risque.

Des traces du pesticide ESA-métolachlore, notamment utilisé pour les cultures de printemps, ont été détectées dans de l'eau destinée à la consommation humaine dans plusieurs communes de l'Ain et du Nord-Isère. Selon l'ARS, les valeurs du pesticide retrouvées sont infimes : comprises entre 0,11 et 0,55 microgramme par litre dans le secteur de Bourg-en-Bresse (Ain), elles sont inoffensives et "ne représentent donc aucun risque pour la population". À ce titre, "l'eau du robinet peut être consommée sans restriction" insiste l'Agence régionale de santé. Dans 25 communes du nord de l'Isère, un dépassement des valeurs de ce pesticide a également été relevé, mais il est inférieur à 1,3 microgramme par litre.

Avec les pluies et le temps, cet herbicide, utilisé dans les cultures de céréales et de betteraves, a tendance à infiltrer les nappes phréatiques et les points de captage d'eau destinés à la consommation humaine.

Lire aussi : Exposition aux pesticides près des vignes : une étude lancée en Auvergne-Rhône-Alpes

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut