Une femme a perturbé la soirée électorale à la préfecture dimanche 19 juin. Photo : Lyon Capitale

Législatives à Lyon : soirée électorale perturbée à la préfecture par une militante, explications

En pleine soirée du second tour des législatives dimanche 19 juin, les salons de la préfecture du Rhône ont vu surgir une militante du parti post-monétaire, en sous-vêtements, interpellant les élus et candidats.

Petit événement à la préfecture du Rhône dimanche 19 juin. Alors que les résultats officiels des circonscriptions tombaient au goutte-à-goutte, une femme a surgi dans les salons officiels du bâtiment institutionnel perturbant légèrement la réception. En sous-vêtements, elle proposait un discours peu audible aux journalistes et élus dans la confusion générale.

À l'origine de ce "mini happening", Juliette Viel, candidate au 1er tour des législatives dans la 4e circonscription du Rhône dans laquelle elle est arrivée dernière avec 151 voix. Elle est également membre du collectif post-monétaire, Notre Futur qui avait inscrit les mots "humanité" et "pouvoir" sur son corps semi-dénudé. Elle revendiquait "une économie post-monétaire".

Une interview perturbée

Celle qui avait inscrit les mots "humanité" et "pouvoir" sur son corps semi-dénudé, a également légèrement perturbé une interview d'Alexandre Vincendet (LR), fraîchement élu député de la 7e circonscription du Rhône.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut