Photo d’archives du samedi 4 septembre 2021, lors d’une manifestation contre le pass sanitaire à Lyon. (Photo Hadrien Jame)

Léger regain de mobilisation chez les anti-pass ce samedi à Lyon

En baisse depuis plusieurs semaines, le mouvement a repris un peu d’ampleur ce samedi 23 octobre à Lyon. De 400 le week-end dernier, les manifestants sont passés à 800 ce samedi, quelques jours seulement après un vote de l’Assemblée autorisant le recours au pass sanitaire jusqu’en juillet 2022. 

Pour le 15e samedi de suite, les opposants au pass sanitaire sont descendus dans les rues de Lyon pour exprimer leur opposition à cette mesure prise par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19. C’est dans un contexte de baisse de la mobilisation, depuis plusieurs semaines, que les collectifs Coronafolie et Lyon pour la Liberté, notamment, appelaient à un rassemblement place Jean-Macé. 

Sur les coups de 14 heures, le cortège s’est élancé en direction de la place des Docteurs Mérieux, au niveau de la Halle Tony Garnier, fort de 800 participants, selon les chiffres communiqués par la Préfecture du Rhône. Soit le double de participants par rapport au précédent samedi de mobilisation, où le mouvement avait enregistré sa plus faible participation (400) depuis ses débuts. 

Une contestation élargie

Un regain de participation qui n'est sans doute pas une coïncidence alors que l’Assemblée nationale a validé, mercredi soir, la possibilité pour le gouvernement de recourir au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022, dans le cadre de la loi de "vigilance sanitaire". De plus, ce samedi les différents collectifs appelaient également à manifester contre "l’augmentation du prix des énergies et produits de première nécessité, la diminution [du] pouvoir d’achat et pire la précarité…".

Pour mémoire, le mouvement anti-pass à Lyon avait connu sa plus forte mobilisation le 4 septembre avec 3700 manifestants, selon la préfecture. À ce moment-là, les manifestants étaient toujours divisés en deux cortèges. Le 16 octobre, il n'y avait plus qu'un seul appel. Les anti-pass étaient 2800 le 14 août, 1500 le 18 septembre, 1000 le 25 septembre, plus que 400 le 16 octobre et désormais 800.

Lire aussi : La mobilisation anti-pass continue de faiblir à Lyon

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut