Grégory Doucet, maire de Lyon. @WilliamPham

Le maire de lyon, Grégory Doucet, demande au gouvernement la dissolution de groupes d'extrême-droite lyonnais

Le 26 janvier 2021, Grégory Doucet, maire de Lyon, a adressé un courrier aux Ministres de l'Intérieur et de la Justice pour demander la dissolution de plusieurs groupes d'extrême-droite à Lyon. 

"Je viens d'écrire au ministre de l'Intérieur et au ministre de la justice pour que les groupuscules d'extrême-droite identifiés qui sèment la peur et le désordre dans notre cité soient sanctionnés et démantelés afin que les troubles cessent", annonçait Grégory Doucet, maire de Lyon, en préambule du conseil municipal du 27 janvier 2021. Dans le courrier, consulté par Rue89Lyon, l'édile demande à Gérald Darmanin et Éric Dupont-Moretti, la dissolution des associations qui occupent les anciens locaux de Génération Identitaire dans le Vieux-Lyon. Cette association a été dissoute en mars 2021 car jugée responsable de provocations à la haine et à la discrimination

Les deux locaux, la Traboule et l'Agogée, situés montée du Change (5e), accueillent aujourd'hui une nouvelle association "Les Remparts". Elle s'est présentée dès son ouverture comme ayant "un rôle communautaire, culturel et sportif plutôt que politique". D'autres associations ont aussi leur siège social dans ces locaux et le maire a aussi demandé leur dissolution, rapporte Mohammed Chihi, adjoint à la Sécurité, auprès de Rue89Lyon. En octobre 2021, une manifestation "contre les violences de l'extrême-droite", organisée en réponse à plusieurs attaques par l'extrême-droite de lieux ou cortèges en 2021, demandait la fermeture de ces locaux.

Un courrier qui intervient peu après la dissolution des "Zouaves" groupe parisien identitaire le 5 janvier 2022 par le conseil des Ministres. Plus qu'une dissolution, des poursuites judiciaires pourraient être lancées contre Les Remparts ou une autre association si les enquêteurs constatent une reconstitution de ligue dissoute, ici, Génération Identitaire.

Lire aussi : Extrême-droite à Lyon : possible reconstitution de Génération Identitaire ? Les réponses de Darmanin

Lyon : Génération identitaire, c'est fini

Lyon : la librairie La Plume Noire victime de jets de pierres

Alain Chevarin : “Lyon est le laboratoire intellectuel des extrêmes droites françaises”

Lyon, "berceau" des groupes d'ultra-droite selon la commission d'enquête (2019)

(Vidéo) "À Lyon, ça fait onze ans qu'on subit ces violences de l'extrême-droite", Raphaël Arnault, porte-parole de la Jeune garde

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut