Illustration Vidéosurveillance. (Photo de FRED DUFOUR / AFP ARCHIVES / AFP)

La Ville de Lyon demande une aide de la Métropole pour remplacer des caméras de vidéosurveillance

La Ville de Lyon va remplacer environ 20 % de ses caméras de vidéosurveillance.

Près de deux ans après avoir refusé une enveloppe d'un million d'euros proposée par Laurent Wauquiez pour renforcer son réseau de vidéosurveillance, le maire de Lyon, Grégory Doucet va demander une subvention à la Métropole de Lyon pour renouveler 120 des 571 caméras fixes du parc.

Selon nos confrères du Progrès, le montant de l'opération est estimé à 356 461 €, dont 60 % pourraient être financés par la Métropole de Lyon au titre de l'aide aux communes. "Cette demande de subvention ne reflète pas une urgence ou un problème, mais plutôt une gestion efficace et prévoyante de nos ressources et de notre budget" assure Mohamed Chihi, adjoint au maire en charge de la sécurité.

Sollicité par Lyon Capitale, le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en charge de la sécurité considère que cette décision est "enfin la reconnaissance par Grégory Doucet que la sécurité de la ville est défaillante et qu'il est incapable de gérer seul les problèmes d'insécurité à Lyon. C'est aussi la reconnaissance qu'il a refusé l'aide de la Région pour des raisons idéologiques au mépris de la sécurité des habitants".

Mohamed Chihi a néanmoins rappelé l'aide proposée par Laurent Wauquiez et refusée par Grégory Doucet excluait "les dépenses de renouvellement de matériel déjà installé" et obligeait donc le maire de Lyon a installer de nouvelles caméras.

Lire aussi : Sécurité : la Ville de Lyon va déployer 18 nouvelles caméras d'ici 2026

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut