Illustration logement (© iStock)

L'agglomération lyonnaise parmi les plus chères de France où vivre en colocation

Oqoro publie son baromètre 2024 de la colocation. Réalisé dans les grandes villes françaises, il repose sur l'étude de 100 000 logements et 150 000 candidats.

Vivre en colocation n'est plus seulement réservé aux étudiants. Comme le révèle le baromètre Oqoro, ce type de logement à ses avantages et de plus en plus de personnes passent le cap. Aujourd'hui, 44% des Français vivant en colocations sont salariés et 3% d'entre eux sont même retraités. Et pour cause, le loyer est en moyenne 13% moins cher qu'un studio et 35% moins cher qu’un deux pièces. Le loyer moyen d'une chambre en colocation en France est ainsi de 492 euros par mois. Et les cinq agglomérations les plus chères sont Paris (756€), Annemasse (704€), Nice (661€), Lyon (566€) et Bordeaux (563€).

Des prix hétérogènes en Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon fait sans surprise partie des zones les plus chères. Elle est toutefois battue par Annemasse, dans le bassin genevois, qui affiche un loyer moyen de 704 euros, ce qui en fait la deuxième zone la plus chère après Paris. Cela s'explique notamment par sa proximité avec la Suisse et ses salaires élevés. En revanche, la région est également celle qui affiche les prix les plus bas. Une chambre à Saint-Etienne se loue ainsi 378 euros par mois. D'autres villes comme Clermont-Ferrand et Valence affichent elles aussi des prix raisonnables, avoisinant les 440 euros mensuels.

Lire aussi :

Ces prix avantageux font cependant de l'Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus en tension après l’Ile-de-France. Lyon enregistre ainsi une moyenne de 11 candidatures par chambre derrière Paris qui en compte 14. Suivent ensuite Bordeaux, Rennes et Montpellier. Cette tension s’illustre nécessairement par un fort taux d’occupation dans l’agglomération lyonnaise. Fin Septembre, 97% des chambres disponibles étaient occupées à Lyon. Les candidatures montent en effet en flèche au début de l'été, en lien avec les résultats de Parcoursup. 50% d'entre elles se font ainsi entre juillet et septembre.

L'Auvergne-Rhône-Alpes présente des prix très différents selon les villes. (Etude Oqoro)

Lire aussi : À Lyon, la première colocation solidaire a été inaugurée

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut