Tramway T1 à l’université Lyon1 @WilliamPham

Fini le téléphérique, fini le métro E, le Sytral veut lancer un tram souterrain sous le 5e arrondissement de Lyon

Après des concertations en 2021, le Sytral a enterré les projets de téléphérique et de métro E dans l'ouest lyonnais. Le projet d'un tram semi-enterré entre Tassin et Lyon va être annoncé ce lundi.

Après de nombreuses polémiques, et une forte opposition de la population de l'ouest lyonnais, le Sytral dirigé par le président écologiste de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a abandonné mardi 10 mai le projet de téléphérique entre Francheville et Lyon.  "Il y a une forte opposition des citoyens qui se sont exprimés sur ce nouveau mode de transport. Les conditions ne sont donc pas réunies pour réaliser ce projet", justifiait Bruno Bernard, qui s'est battu pendant des mois en faveur de ce projet.

Lire aussi : Après des mois de polémiques, le projet de téléphérique de Lyon abandonné

Le projet de métro E, entre Tassin et Lyon, va lui aussi être abandonné, jugé "trop cher" par le Sytral. Le projet de métro entre Tassin et Bellecour est estimé entre 1,2 milliard et 1,4 milliard d'euro et celui entre Tassin et Part-Dieu est estimé à 2 milliards d'euros.

Ce lundi après-midi, d'après nos informations, le Sytral va annoncer qu'il avance sur le projet de tram semi-enterré entre Tassin et Lyon. Cette option avait été présentée lors d'une commission générale dédiée aux "métros" à la Métropole de Lyon le 3 mars 2022. Elle est soutenue par la majorité écologiste.

Lire le décryptage complet de cette option tram semi-enterrée par Lyon Cap' ici.

Alors comment cette nouvelle option va être présentée ? Métro léger, tram semi-enterré, tram express, les élus ne nous aident pas à nous y retrouver . Réponse plus détaillée ce lundi après-midi.

Ce que l'on sait, c'est que le tram serait aérien de Tassin-Alaï à Ménival puis souterrain pendant 3 km entre Ménival et les quais de Saône (sous le 5e arrondissement) avant de ressortir en surface sur les quais de Saône, de traverser la Saône sur un nouveau pont, sur un viaduc, avant d'arriver dans le quartier de Perrache. Pour ensuite s'arrêter à Perrache ? Aller jusqu'à Jean Macé ? La Part-Dieu ?

Cette option serait moins chère qu'un métro (entre 700M et 1 milliard d'euro) et pourrait voir le jour en 2030.

Plus de réponses ce lundi après-midi.

Lire aussi : "Une alternative bricolée" : le métro E abandonné, le tram semi-enterré entre Tassin et Lyon fait jaser

 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut