Nadine Georgel, la maire du 5e arrondissement de Lyon, sur le plateau de 6 minutes chrono en juin 2022.

Tram souterrain à Lyon : "l'alternative par Charcot est intéressante" (vidéo)

Nadine Georgel, maire écologiste du 5e arrondissement de Lyon, est l'invitée de 6 minutes chrono, la quotidienne de Lyon Capitale. Elle évoque le nouveau projet du tram express de l'ouest lyonnais, défendu par le Sytral,qui serait souterrain sous le 5e arrondissement de Lyon.

Fini le téléphérique, abandonné. Fini le métro E, abandonné aussi, jugé trop cher. Le Sytral a annoncé au mois de mai 2022 un nouveau projet pour l'ouest lyonnais : un tramway express de l'ouest lyonnais (nommé pour l'instant le TEOL) entre Tassin-Alaï et Lyon-Jean Macé. Un tram qui sera souterrain pendant 3km, sous le 5e arrondissement de Lyon, entre Ménival et les Quais de Saône.

Lire aussi : "Projet pansement", "demi-métro", l'opposition critique (déjà) le tram souterrain entre Tassin et Lyon

Un nouveau projet qui ravit la maire écologiste du 5e arrondissement de Lyon, Nadine Georgel. "La mobilité, c'est notre principale question dans le 5e. C'est ce qui impacte très fortement la vie quotidienne des habitants", explique-t-elle, invitée dans l'émission 6 minutes chrono sur Lyon Capitale.

Le projet de tram express de l'ouest lyonnais

La mairie du 5e arrondissement de Lyon s'est battue auprès du Sytral pour que ce projet de tram soit souterrain sous le 5e arrondissement. "Pour nous, c'était extrêmement important qu'il soit souterrain sous le 5e. On a été entendu sur ce point", ajoute Nadine Georgel. Dans le projet, le tram serait souterrain pendant 3 km.

La maire du 5e préfère un passage par Charcot

Une concertation aura lieu en 2023 sur ce projet. Deux alternatives sont à l'étude sous le 5e arrondissement. "L'alternative ouverte au fur et à mesure du développement du projet, c'est par Charcot. Cette alternative aurait ma préférence à ce stade, par rapport à Saint-Irénée. Saint-Irénée, la station ferait deux fois la profondeur de (la station) Vieux-Lyon. Le secteur de Charcot n'est pas bien desservi. L'alternative par Charcot est intéressante", souligne Nadine Georgel.

"Au niveau de ce projet de tram, il faut ouvrir au débat, au dialogue, en étant vraiment animé par l'intérêt général et non plus juste de stratégies électoralistes, de cultiver son petit pré carré d'opposition. Il y a un vrai besoin général, local, il faut qu'on arrive à travailler ensemble", conclut la maire écologiste du 5e arrondissement de Lyon, alors que les maires LR de Tassin-la-Demi-Lune, de Francheville et de Sainte-Foy-lès-Lyon ont déjà exprimé de sérieuses réserves sur ce nouveau projet.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut