Projet de téléphérique © Antoine Merlet / Simulation Lyon Capitale

Après des mois de polémiques, le projet de téléphérique de Lyon abandonné

Le Sytral a annoncé ce mardi 10 mai l'abandon du projet tant controversé de téléphérique entre Francheville et Lyon. Les oppositions étaient trop nombreuses.

Le projet de téléphérique entre Francheville et Lyon, passant par Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière, fait des remous dans l'ouest lyonnais depuis son annonce par le Sytral en décembre 2020. C'était un projet phare de l'exécutif écologiste de la Métropole de Lyon et du Sytral, dirigé par Bruno Bernard.

Après des mois de polémiques, une concertation de trois mois entre novembre 2021 et février 2022, le Sytral a acté son abandon. Les oppositions étaient trop nombreuses. L'exécutif écologiste de la Métropole de Lyon et du Sytral a notamment subi la vive opposition de la mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon.


"Les conditions ne sont pas réunies pour réaliser ce projet"

Bruno Bernard, président du Sytral et de la Métropole de Lyon


"Cette concertation a largement mobilisé les habitants des territoires concernés. Il y a une forte opposition des citoyens qui se sont exprimés sur ce nouveau mode de transport. Les conditions ne sont donc pas réunies pour réaliser ce projet", explique Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de SYTRAL Mobilités.

Lyon Cap' vous annonçait l'abandon de ce projet depuis le mois de janvier 2022. Un projet brinquebalant depuis des mois, depuis son annonce par le Sytral en décembre 2020, et très largement rejeté par les populations de Sainte-Foy-lès-Lyon et de La Mulatière lors de référendums consultatifs fin novembre 2021. A Sainte-Foy, 96,2 % des Fidésiens ont vote "contre" le projet lors d'un référendum (avec une participation de 43 %). 6352 Fidésiens ont voté contre ce projet, 252 seulement pour. A La Mulatière, le résultat est également clair et net. 94,2 % de "non" au téléphérique (avec une participation de 30%).

Aussi, en coulisses, nombre d'élus écologistes n'y croyaient plus. Le Sytral était complètement dans l'impasse dans ce dossier.

---

POUR ALLER PLUS LOIN

Retrouvez en intégralité le débat d'une heure organisé par Lyon Capitale fin novembre 2021 sur ce projet de téléphérique entre Véronique Sarselli, maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, opposée au projet, et Jean-Charles Kohlhaas, le vice-président du Sytral et de la Métropole de Lyon, qui pilote ce projet au Sytral.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut