Lanternes chinoises / @ Pixabay

A Lyon, le festival de la cuisine chinoise met les petits plats dans les grands

Le festival Les Baguettes Magiques revient du 3 au 11 juillet 2024 au Nouvel Institut Franco-Chinois.

Quand, en 2016, a été mis sur pied le festival Les Baguettes Magiques, l'idée était de défaire les préjugés sur la gastronomie chinoise, au sujet de laquelle les perceptions relèvent davantage de l’imaginaire et de l’abstrait.

Nombreux pensent goûter aux spécialités du pays lorsqu’ils commandent des nems, des rouleaux de printemps, des samossas, etc.. Pourtant, ces mets appétissants ne viennent pas tous de l’Empire du Milieu : les samossas sont indiens quand les nems sont vietnamiens.

Évidemment, on retrouve aussi le cliché de la viande de chien. Son origine ? Un festival annuel de la viande de chien dans le sud du pays. Pourtant, pour une grande majorité des habitants, manger du chien n’est même pas envisageable et ils sont une infime minorité à s'en délecter. 

Lire aussi : Trois jours de festivités à Vénissieux en juillet

Focus sur la province chinoise de Jiangsu

Si Lyon, capitale de la gastronomie, est réputée pour sa culture gastronomique avec ses plats aussi bien raffinés que copieux et familiaux, le festival Les Baguettes magiques prouve que la gastronomie chinoise n’a rien à lui envier. Grâce à des évènements ouverts à tous et des activités variées, chacun pourra se faire une nouvelle idée des traditions culinaires chinoises. La particularité de cette année ? Le festival se concentre sur la province côtière chinoise de Jiangsu, dont la cuisine fait partie des huit grandes familles culinaires chinoises, la cuisine étant une partie intégrante du patrimoine chinois. Les spécialités de la région sont à base de produits simples comme les poissons d’eau douce, les fruits de mer, les crustacés et les légumes de saison comme les racines de lotus du lac Taihu. Il n’empêche que des plats et des desserts formidables sont nés, comme les raviolis à la vapeur ou le gâteau mille-couches que le festival mettra à l’honneur, avec des chefs tout droit venus de la région.

Une programmation riche et complète

L’évènement commencera par trois dégustations différentes de l’indétrônable canard laqué, le 3 juillet à 19 h, au restaurant New China. Le festival continuera par un week-end gastronomique et culturel au Nouvel Institut Franco-Chinois (6 et 7 juillet) avec des stands de street food chinoise. Des animations et des spectacles sont également prévus : danses de lion, jeux de Mahjong, ateliers de Kung Fu et de fabrication de lanternes. Le vendredi 5 juillet, une balade dans la ville est planifiée, pour en apprendre plus sur la Chine tout en dégustant des plats et des desserts typiques. Enfin, sont prévus des ateliers de confection de jiaozi (raviolis chinois) et de baos (brioche chinoise) chez Bistrot Zakka.

Lire aussi : Les concerts à ne pas manquer autour de Lyon cet été

Plus d'informations ici (certaines activités sur réservation et payantes)

Nouvel Institut Franco-Chinois : Fort Saint-Irénée, 2 Rue Sœur Bouvier, Lyon 5

Contact : contact@nifc.fr / 06.98.61.73.40

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut