Franck Morize et François Turcas sur le plateau de l'émission télé "6 minutes chrono"
Franck Morize et François Turcas de la CPME du Rhône sur le plateau de l’émission télé « 6 minutes chrono »

Economie : les évangiles du syndicat des petits patrons de Lyon et du Rhône

Mélenchon et le smic à 1500 € nets, fin de Covid, impact du conflit ukrainien sur les petites et moyennes entreprises de Lyon et du Rhône... Le syndicat des PME en 6 minutes chrono.

C'est un deux avec barreur qui est à la tête de la CPME du Rhône, le syndicat qui défend les petits patrons.

Les deux rameurs - Francois Turcas, le "chef de nage" et Franck Morize ledit "deux" - doivent coordonner la direction et le bon timing des coups de rame entre eux de manière à avancer à la même cadence et effectuer en même temps les manœuvres.

Le premier, qui a quitté ses fonctions le 24 mars dernier, après 30 ans comme patron des petits patrons, accompagne son successeur, secrétaire général de la même CPME pendant 24 ans, qui prendra officiellement ses fonctions le 1er juillet prochain.  Bref, le "deux" deviendra premier.

Mais le bateau à la tête duquel ils sont n'ets pas une petite bicoque de campagne. Avec 3 500 entreprises adhérentes dans le Rhône, c'est la plus importante CPME départementale. Elles sont 12 000 en Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire aussi : "Je veux bien qu’on m’appelle  le tsar de Russie, mais ça risque de faire de l’ombre à Poutine" (François Turcas)

Invités sur le plateau de "6 minutes chrono", l'émission télé quotidienne de Lyon Capitale, le duo revient sur la l'état de santé des entreprises  - "on peut pas dire qu'il soit ni bon ni mauvais" -, l'impact du conflit ukrainien sur les PME - "difficultés d'approvisionnement en matières premières et renchérissement des coûts de l'énergie" - , la revalorisation du smic à 1500 euros nets portée par  Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la Nupes (la Nouvelle union populaire écologique et sociale) - "on est est pour si cela se traduit par une baisse des cotisations pour les entreprises".

 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut