Le centre de vaccination de Lyon au palais des sports à Gerland © Antoine Merlet

Covid-19 : moins de 5 % des habitants du Rhône ont reçu une dose de rappel de vaccin 

Lancée début septembre pour les plus fragiles et les plus âgés, la campagne de rappel du vaccin  contre le Covid-19 a été étendue le 6 octobre aux professionnels de la santé ou encore aux pompiers. Au 30 octobre, 4,1 % des habitants du Rhône avaient reçu une nouvelle injection visant à booster leur immunité contre le virus. 

Ce mardi 2 novembre, le Premier ministre Jean Castex a alerté sur le fait que "l’épidémie repart", soulignant que pour le moment "ce n’est pas une flambée, mais chaque jour, on monte un peu", en référence notamment à la remontée des hospitalisations au niveau national, "y compris en soins critiques". Dans le Rhône, la situation est pour le moment contenue et stable depuis un mois, alors que le nombre de nouveaux cas est légèrement supérieur au seuil d'alerte fixé par le gouvernement, mais reste inférieur à la moyenne nationale. 

Toutefois, à l’approche de l’hiver et alors que la réponse immunitaire déclenchée par les vaccins à ARN messager de Pfizer-BioNTech et Moderna peut diminuer avec le temps chez certaines personnes, l’État a autorisé début septembre l’administration d’une 3e dose de vaccin aux plus fragiles et aux plus de 65 ans. Cette nouvelle injection, qui doit se faire 6 mois après la 2e dose, dans le cas du vaccin Pfizer/Bionetech, doit donc renforcer l’immunité des personnes, notamment  contre les variants les plus virulents. 

30 % des plus de 80 ans ont eu leur dose de rappel

En plus d’être accessible aux plus de 65 ans, aux personnes immunodéprimées ou qui présentent des comorbidités, l’administration de la dose de rappel du vaccin a été étendue le 6 octobre dernier aux professionnels de santé et à l’ensemble des salariés du secteur ou encore les pompiers, quel que soit leur âge. Au 30 octobre, dans le Rhône 4,1 % des habitants du département s’étaient ainsi vu administrer une dose de rappel.

Chez les personnes âgées de plus de 80 ans, ils étaient exactement 31 723 à avoir reçu cette nouvelle injection, soit 30,9 % des personnes de cette catégorie d’âge dans le département. Quand, dans le même temps, chez les 65-69 ans, ils n’étaient que 5 152, soit 6 % des Rhodaniens de cette tranche d’âge. 

Ci-dessous, retrouvez notre tableau de l’état de l’administration des doses de rappel chez les personnes de plus de 12 ans dans le Rhône.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut