© Antoine Merlet

Covid-19 : bientôt une 3e dose de vaccin pour tous les + de 12 ans en France ?

Le nombre de nouveaux cas de covid-19 repart à la hausse en France. Faudra-t-il vacciner une 3e fois tous les + de 12 ans ? Emmanuel Macron, le président de la République, ouvre la porte.

Dans un entretien accordé au quotidien régional La Voix du Nord, le président de la République, Emmanuel Macron, a fermé la porte à un reconfinement des non-vaccinés en France. "Les pays qui confinent les non-vaccinés sont ceux qui n'ont pas mis en place le pass (sanitaire). Cette mesure n'est donc pas nécessaire en France", a-t-il expliqué. Avant de marteler : "Par contre, je pense qu'on doit tous se faire les ambassadeurs de la vaccination. Je le vois, la parole publique a ses limites. Aidez-moi à convaincre ceux qui sont réticents, qui se sont enfermés dans une défiance solitaire".


"S'il s'avère qu'une troisième dose est efficace pour les autres publics..."

Emmanuel Macron


Le 8 novembre, lors de son allocution, Emmanuel Macron avait notamment annoncé, en ce qui concerne les vaccins :

- le maintien du pass sanitaire conditionné à la dose de rappel pour les plus de 65 ans à partir du 15 décembre

Les + de 65 ans doivent donc faire une dose de rappel pour conserver leur pass sanitaire à partir le 15 décembre.

- l'ouverture de la campagne de rappel pour les 50-64 ans à partir de début décembre

Et pour les moins de 50 ans ? Vont-ils devoir, aussi, effectuer une 3e dose ? "Pour les immunodéprimés, les personnes âgées, on sait que le bénéfice-risque est positif. S'il s'avère qu'une troisième dose est efficace et nécessaire pour les autres publics, évidemment, on l'intégrera dans la logique du pass sanitaire", a expliqué le président de la République dans la Voix du Nord ce 18 novembre. La porte est clairement ouverte.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : les contaminations continuent d'augmenter dans le Rhône, le point en graphique

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut