JEFF PACHOUD / AFP

Coronavirus : tout savoir sur la campagne de dépistage dans le Rhône

La Région précise les détails techniques de la mise en place de la campagne de dépistage massif du coronavirus dans le Rhône, entre le 16 et le 23 décembre prochain.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est à l'initiative d'une grande de dépistage du coronavirus qui aura lieu entre le 16 et le 23 décembre prochain. L'objectif affiché est que chaque habitant de la région puisse se faire tester avant de retrouver ses proches à Noël, et ainsi éviter une flambée de l'épidémie après les fêtes de fin d'année. Après une "guéguerre" par communiqués interposés entre la région et la ville de Lyon, cette dernière a annoncé qu'elle soutenait cette campagne de tests massifs.

Lire aussi : Tests massifs avant Noël à Lyon et dans la région : l'impressionnant dispositif, tout ce qu'il faut savoir

Ainsi, Lyon accueillera cinq centres de dépistage : place Carnot (Lyon 2e), place Valmy (Lyon 9e), parc de la Tête d’Or (Lyon 6e), place de Francfort (Lyon 3e) et place de la Croix-Rousse (Lyon 4e). Ils viennent s'ajouter à ceux déjà existants, notamment celui du Palais des Sports de Gerland, et aux tests antigéniques accessibles en pharmacie par exemple. Comment va s'organiser le dépistage dans le reste du département du Rhône ?

430 centres de dépistage dans le Rhône

Dans le département, 430 centres de dépistage seront accessibles sur le territoire rhodanien dont la métropole de Lyon. "Chaque habitant disposera d’une solution de dépistage à moins de 20 minutes de son domicile", affirme le communiqué de la Région. Il pourra s'agir d'un centre permanent ou temporaire, dans un supermarché, une gare ou un lycée par exemple. Dans le Rhône, des dépistages seront ainsi organisés dans 128 lycées et 12 CFA (pour les élèves et les personnels), ainsi que dans 12 supermarchés et trois gares.

Quelques adresses où se faire dépister entre le 16 et le 23 décembre dans le Rhône :

  • Gare de Lyon-Perrache (Lyon 2e)
  • Gare de Lyon-Part-Dieu, côté Villette (Lyon 3e)
  • Gare de Lyon-Saint-Paul (Lyon 5e)
  • Les centre commerciaux Carrefour de Lyon-Confluence et de Lyon-Part-Dieu
  • Le centre commercial Carrefour de Vaulx-en-Velin
  • Le centre commercial Carrefour de Vénissieux
  • Le centre commercial Carrefour de Villeurbanne
  • Le centre commercial Auchan à Saint-Priest
  • Le centre commercial Carrefour de Francheville
  • Le centre commercial Carrefour de Givors
  • etc.

Pour les zones les plus éloignées de ces centres de dépistage, la Région annonce que des bus itinérants de dépistage feront le déplacement. C'est le cas pour Ancy, Saint-Fons, Cublize, Saint-Georges-de-Reneins ou encore Saint-Martin-en-Haut par exemple.

Quels tests ?

Les tests effectués seront des tests PCR classiques - "avec un résultat en 24h", avance la Région - ou des tests antigéniques pour certaines personnes (lire ici) et qui ont l'avantage de donner un résultat en 30 minutes. Dans les deux cas, le prélèvement se fera par un coton-tige dans le nez, pas douloureux mais fort désagréable.

D'après la Région, cette campagne massive mobilisera plus de 700 professionnels de santé. Reste à savoir si les laboratoires, déjà fortement sollicités jusqu'à présent et à bout de souffle, pourront analyser autant de prélèvements en si peu de temps.

Lire aussi : Coronavirus : à Lyon, on a testé le test antigénique avec le résultat en 20 minutes, comment ça marche ?

Faire défiler vers le haut