Image d’illustration d’un hôpital @Antoine Merlet

Coronavirus à Lyon : le nombre de contaminations explose et les hospitalisations augmentent légèrement dans le Rhône

De 78,5 le 15 juillet, le taux d'incidence dans le département du Rhône à presque doublé. Il atteint 155 le 19 juillet. Les nouvelles contaminations se retrouvent surtout chez les 20-29 ans, moins vaccinés. Les hospitalisations augmentent mais restent pour l'instant faibles.

En deux semaines, le variant delta est devenu ultra-majoritaire chez les personnes détectées positives au covid19. Dans le Rhône, elles représentent 94,3 % des tests positifs au 22 juillet. Plus contagieux que la première souche du covid19 et que le variant britannique, elle fait craindre une nouvelle vague épidémique. Pour l'instant, si les contaminations augmentent de manière exponentielle dans le Rhône, les hospitalisations ne suivent pas la même courbe ascendante, même si elles augmentent légèrement.

Le taux d'incidence s'envole

Le taux d'incidence est un indicateur clé. Il détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire. Dans le Rhône, il est de 155,3 pour la semaine du 13 au 19 juillet contre 108 pour la moyenne nationale.


Sur les 1056 nouveaux cas enregistrés dans le département du Rhône le 19 juillet, 483 ont entre 20 et 29 ans. En tout, 840 ont moins de 40 ans.


À titre de comparaison, le taux d'incidence dans le Rhône ces derniers mois :

  • 12 avril : 467
  • 12 mai : 172
  • 12 juin : 50
  • 26 juin : 23
  • 1 juillet : 24
  • 6 juillet : 27
  • 9 juillet : 36
  • 10 juillet : 38
  • 12 juillet : 46
  • 15 juillet : 78,5
  • 19 juillet : 155
Le taux d'incidence au 22 juillet est de 155 dans le département du Rhône. Il augmente rapidement.

Lire aussi : Coronavirus : le virus continue de circuler chez les jeunes, le Rhône dépasse le seuil d'alerte

Les hospitalisations augmentent doucement

Actuellement, 145 personnes sont hospitalisées dans le Rhône, 22 sont en réanimation soit environ 11 % des lits. On enregistre aucun décès entre le 16 et le 22 juillet. Le 18 juillet, 129 personnes étaient hospitalisées.

Depuis fin juin, les hôpitaux du Rhône enregistraient très peu d'hospitalisations par jour liées au covid19 (entre 0 et 5 en moyenne). Depuis le 19, le nombre d'admission quotidiennes augmente légèrement.

  • 19 juillet : 9 hospitalisations
  • 21 juillet : 10 hospitalisations
  • 22 juillet : 7 hospitalisations

Pour la première fois, les courbes des contaminations et celles des hospitalisations semblent se décorréler. Le nombre d'hospitalisations augmente moins vite que le taux d'incidence.

Zoom sur la vaccination

La vaccination des couches les plus âgées de la population, en France comme dans le Rhône participe à cette décorrélation. Dans le Rhône, 57,4 % des plus de 12 ans sont complètement vaccinés. On observe des disparités entre classe d'âge, dues au calendrier vaccinal, ouvert d'abord aux personnes les plus âgées, puis le 31 mai pour toutes les personnes de plus de 18 ans.

On observe une forte progression des pourcentages de vaccination complète chez les tranches d'âge les plus jeunes entre le 15 et le 20 juillet. ELles restent les moins vaccinées. Voici la situation par classe d'âge au 20 juillet :

  • Total de la population : 47,5 %
  • 12-17 ans : 9 %
  • 18-24 ans : 37 %
  • 25-29 ans : 44,4 %
  • 30-39 ans : 47,7 %
  • 40-49 ans : 56,3 %
  • 50-59 ans : 71,4 %
  • 60-64 ans : 76,7 %
  • 65-69 ans : 76,5 %
  • 70-74 ans : 86,1 %
  • 74-79 ans : 91,3 %
  • + de 80 ans : 78,5 %

Lire aussi : Lyon : à la Duchère, la vaccination sans rendez-vous cartonne, sans convaincre

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut