Coronavirus à Lyon : dégradation de la situation, le Rhône placé en surveillance renforcée

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce jeudi que 20 départements français étaient placés en surveillance renforcée, dont le Rhône et la Drôme, car la situation sanitaire s'est "dégradée". Un confinement le week-end est envisagé, à partir du week-end du 6 mars.

Le Premier ministre demande aux Préfets des départements concernés, dont celui du Rhône, de concerter les élus locaux et d'envisager "des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque". A Nice et à Dunkerque, un confinement a été acté lors des deux prochains week-ends. Pour tenter de freiner la propagation du virus.

"Nous ferons un point au terme de ces concertations la semaine prochaine et nous déciderons alors, si et seulement si la situation continue de se dégrader, de prendre des mesures renforcées qui entreront en vigueur à compter du week-end du 6 mars", a ajouté le Premier ministre.

20 départements sont concernés par ce passage en surveillance renforcée. Dont le Rhône et la Drôme, donc, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire aussi : Coronavirus : situation "préoccupante" dans 10 départements, et à Lyon ? Et dans la région ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut