Asperges vertes d'Alcala, vinaigrette émulsionnée et thon rouge (Pedro Aguilera)
Asperges vertes d’Alcala, vinaigrette émulsionnée et thon rouge @GL – Lyon Capitale

Lyon : la masterclass du "Chef Révélation 2022" de Madrid Fusión à l'Institut Paul Bocuse

A l'occasion de la Journée internationale des tapas, Pedro Aguilera, élu "Chef Révélation 2022" du salon Madrid Fusión, le plus grand congrès gastronomique du monde, était en démonstration à l'Institut Paul Bocuse de Lyon Bellecour.

Pedro Aguilar, "chef Révélation 2022" du Madrid Fusion
Pedro Aguilar, "chef Révélation 2022" du Madrid Fusion @GL - Lyon Capitale

En 2016, le gouvernement espagnol avait adressé une demande officielle à l’Unesco afin d’inscrire la pratique culinaire des tapas au Patrimoine immatériel de l’humanité. Ce classique populaire de la gastronomie espagnole (d'origine andalouse, lire ci-dessous "Tapa, ¿Qué es?") a été fêté jeudi 16 juin un peu partout en Espagne pour la Journée mondiale des tapas organisée par Marca España, l’agence gouvernementale qui vise à promouvoir le prestige du pays sur la scène internationale.

A cette occasion, l'Office du tourisme de l'Andalousie, en collaboration avec l'Office espagnol du tourisme à Paris, ont organisé, jeudi 16 juin à l'Institut Paul Bocuse de Bellecour, une masterclass et une dégustation de tapas par le chef Pedro Aguilera, élu "Chef Révélation 2022" du salon Madrid Fusión, le le plus important congrès gastronomique de la planète.

Asperges vertes d'Alcala, vinaigrette émulsionnée et thon rouge (Pedro Aguilera)
Asperges vertes d'Alcala, vinaigrette émulsionnée et thon rouge @GL - Lyon Capitale
Poireaux rôtis, sauce douce marinée, noix et tomate épicée (Pedro Aguilera)
Poireaux rôtis, sauce douce marinée, noix et tomate épicée @GL - Lyon Capitale
Courgette et sa fleur, bar de ligne et son jus citronné (Pedro Aguilera)
Courgette et sa fleur, bar de ligne et son jus citronné @GL - Lyon Capitale

 


Tapa, ¿Qué es?

Le mot "tapas" vient du mot espagnol tapar qui signifie couvrir, recouvrir. La plupart des Espagnols expliquent qu'il y a longtemps, dans les tabernas andalouses, les pattes de jambons qui pendaient attiraient les mouches. Pour éviter qu'elles ne tombent dans les verres de vin, on couvrait le verre d'une tranche de jambon. L'histoire raconte que le roi Alfonso XIII,  alors qu'il était en visite officielle dans la province de Cadix au début du XXe siècle, bu un verre de vin de jerez et l'aubergiste couvrit le verre d'une tranche de jambon pour éviter que des éléments extérieurs se noient dans son breuvage.

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut