burger
©Tim Douet

Lyon, capitale gastronomique... de la malbouffe

Une étude qui a recensé les principales enseignes de restauration rapide implantées dans les grandes villes françaises place Lyon en troisième position en termes de densité de fast-food, derrière Bordeaux et Paris. La ville de Villeurbanne se classe en 15e position.

Exit les quenelles des bouchon traditionnels. Capitale gastronomique reconnue, Lyon serait également en passe de devenir l'une des villes les plus touchées par la malbouffe. C'est en tout cas ce que présente l'étude* du site My-pharma.info, qui a recensé les principales enseignes de restauration rapide présentes dans les 20 plus grandes villes de France. Avec une densité d'un fast-food pour 8136 habitants, la métropole rhodanienne se classe troisième de France des villes où les enseignes de restauration rapide sont les plus implantées. Bordeaux truste la première place (un fast food pour 6893 habitants) et Paris arrive en deuxième position (un pour 7621).

 

Domino's et Subway, stars lyonnaises

L'état des lieux présenté peut apparaître assez logique. En tant que troisième ville de France, il est normal que Lyon attire les enseignes de fast-food. Plus étonnant : la présence de Villeurbanne dans ce classement, en 15e position, devant Marseille ou Lille.

Dans le détail, My-pharma.info précise que les estomacs lyonnais sont particulièrement convoités par Domino's Pizza et Subway. Avec 10 points de vente sur la ville, l'enseigne de livraison de pizza réalise son meilleur score de tout l'Hexagone, hors Paris. La marque Subway est également bien représentée, avec 18 restaurants, soit trois de plus que Mc Donald's.

*Petit bémol, si elle a le mérite d'éclairer sur la présence des pourvoyeurs de "junk-food", cette étude n'en présente qu'une réalité partielle. Les snacks, kebabs et autres petits commerces ne sont pas comptabilisés, ce qui fausse potentiellement les résultats.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut