Capture d’écran 2013-09-04 à 17.04.13

L'Asvel à Gerland : l'hypothèse relancée

Evoqué à plusieurs reprises, le scénario du départ du club villeurbannais pour Lyon 7e tient la corde depuis que Gérard Collomb a soufflé son projet de bâtir une Arena à côté du Palais des Sports. L'actionnaire principal de l'Asvel admet cette possibilité, imaginant même installer la Parker académie à l'intérieur du Palais des Sports.

Il a suffi d'une confidence de fin de repas pour relancer les spéculations. L'Asvel bientôt à Gerland ? Lors de son déjeuner de rentrée, le maire de Lyon avait dévoilé ses intentions pour le quartier, après le départ éventuel de l'OL pour Décines (lire ici). Le LOU rugby s'établirait dans le stade actuel de football avec une jauge réduite, le Palais des Sports serait rénové et surtout une Arena de 10 à 12 000 places serait bâtie à l'emplacement des parkings actuels.

"Il peut y avoir des synergies à Gerland"

Cet équipement devait a priori voir le jour à Villeurbanne, sur les anciens terrains d'ABB, à quelques centaines de mètres de l'Astroballe. Sauf que le projet n'a jamais trouvé les financements escomptés : le terrain est finalement dévolu au Pôle de Santé de l'Est lyonnais. L'Asvel n'a cependant pas renoncé à son projet de développement. C'est avec grand intérêt que les dirigeants du club ont vu Gérard Collomb sortir du bois, d'autant que les uns et les autres avaient déjà évoqué le projet en privé. "Aujourd'hui, on est très opportunistes, reconnait Roland Tchénio, actionnaire de Gones et Sports et ex-président de la Société de projet de la salle multifonction (SPSM). Il fallait un préalable : le lancement du Grand Stade à Décines. Désormais, avec le LOU à côté, il peut y avoir des synergies à Gerland".

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.04.13 ()

La Parker académie au Palais des Sports

L'Asvel s'établirait donc dans la nouvelle salle multifonction qui "pourrait être privée", tandis que la Parker académie, selon Tchénio, prendrait place à l'intérieur du Palais des Sports. Aulas serait-il de la partie ? En mars 2012, le président de l'Olympique lyonnais nous avait confié être prêt à donner un coup de main à son ami Tony Parker, évoquant "deux possibilités magnifiques : Gerland et Décines". Une salle multifonction près de son Grand Stade permettrait de faire tourner les commerces en dehors des soirs de matches de l'OL. A Gerland, il viendrait au secours de Gerland qu'il est en train de déshabiller. Mais JMA est un peu ric-rac en ce moment, comme l'a montré la réunion difficile de fonds propres pour le Grand Stade. Roland Tchénio est en tout cas en quête de nouveaux investisseurs.

"Dans le sigle ASVEL, il y a autant Lyon que Villeurbanne"

Ce scénario, séduisant sur le papier, se heurterait toutefois à une opposition farouche du maire de Villeurbanne. En 2009, quand Vénissieux avait eu des velléités d'attirer l'équipe au Puisoz , Jean-Paul Bret avait sorti les griffes. Il avait ourdi une campagne de communication, menaçant aussi le club de couper ses subventions. Ce mardi soir, réagissant au projet d'une Arena à Gerland, il avait déclaré : "J'aurai mon mot à dire, si je suis réélu. Si on veut construire une Arena, il n'y a pas une évidence à ce qu'elle se fasse à Gerland, où existent déjà le stade, la Halle Tony Garnier et le Palais des sports" (lire ici).

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.06.46 ()

Aujourd'hui, Roland Tchénio (photo ci-contre) tente de désamorcer sa grogne : il reconnaît que Jean-Paul Bret et ses équipes "ont fait tout ce qu'il pouvait pour nous aider". Mais, ajoute-t-il, "sur Villeurbanne, il n'y a pas de foncier. On cherche des possibilités ailleurs. Y compris à Décines". L'actionnaire principal de l'Asvel n'est cependant pas loin d'envisager ce bras de fer avec Jean-Paul Bret : "Dans le sigle ASVEL, il y a autant Lyon que Villeurbanne (Association Sportive de Villeurbanne Eveil Lyonnais, ndlr). Et puis, il y aurait une substitution d'une subvention par une". En clair, Lyon prendrait le relais de Villeurbanne pour épauler le club de basket.

Lire aussi : "La Ville de Villeurbanne sous-évalue les loyers payés à l'Asvel"

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut