Minuit à Beaujeu : "Le Beaujolais nouveau a un goût de fruits rouges"

"Le Beaujolais ne sert-il pas à boire à la terre entière ?" C'est cette phrase qui a accompagné la libération du Beaujolais aux douze coups de minuit lors du 3e jeudi du mois de novembre. Sur la place du village de Beaujeu la percée a eu lieu devant une foule venue des quatre coins du globe. Malgré la faible récolte de cette année on avait mis les petits plats dans les grands pour la libération du Beaujolais nouveau. A consommer avec modération !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut