Pauline Basquin et Sertorius de Rima Z IFCE
Pauline Basquin et Sertorius de Rima Z IFCE terminent 4e de l’épate lyonnaise de la Coupe du monde de dressage, à Equita Lyon @PSV Jean Morel

La France 4e de la Coupe du monde de dressage à Lyon

Le cavalier allemand n°7 mondial Frederic Wandres remporte l'étape lyonnaise de Coupe du monde de dressage. La Française Pauline Basquin manque de peu le podium.

Trois petits centièmes. C'est ce qui a manqué à Pauline Basquin, cavalière du Cadre Noir de Saumur, et son cheval Sertorius de Rima Z IFCE, pour accrocher le podium de la FEI Dressage World Cup Grand Prix, qui s'est jouée jeudi 2 novembre au salon Equita Lyon.

Sur une reprise imposée pour la première épreuve, les cavaliers enchaînent des mouvements exigeant la plus grande maîtrise technique, aux trois allures et tentent de s’approcher au plus près du mouvement parfait pour obtenir un maximum de points de la part des juges. Vous pourrez donc apprécier les plus beaux passages, piaffers, pirouettes, changements de pied au temps. De la technique... mais pas que !

Avec la note de 73,000 le duo français partage la 4e place avec le Suédois Patrik Kittel (3e en 2022). La cavalière du Cadre Noir de Saumur et son partenaire réalisent à Lyon une très belle performance, malgré une faute sur la ligne de changement de pied au temps. "On fait encore la même faute sur le changement de pied au temps, mais c’est certainement de ma faute et on sent peut-être encore le manque de concours. Pour le reste je suis très satisfaite. Le piaffer est bien meilleur, le cheval est plus calme et je peux le monter de plus en plus en piste. Il garde juste cette très légère tension qui le rend brillant."

L'Allemand Frederic Wandres (7e mondial) et Bluetooth OLD remportent l'étape lyonnaise de la Coupe du monde de dressage, à Equita Lyon, jeudi 2 novembre

Le cavalier allemand Frederic Wandres (7e mondial) et son Oldenbourg Bluetooth OLD finissent haut la main sur la première marche du podium, distançant nettement sa poursuivante, la cavalière danoise (n°3 mondiale) Nanna Skordborg
Merrald, qui accroche la note de 74,044 avec Blue Horse St. Schufro. La Néerlandaise Emmelie Scholtens complète le podium à 73,304,
en selle sur son bai Indian Rock.

La représentante d'Auvergne-Rhône-Alpes 6e

De son côté, la représentante de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Morgan
Barbançon, inscrit son nom à la 6e place de ce classement avec Habana Libre A (72,456 points). Le couple se retrouve pénalisé par une faute dans la diagonale de changements de pieds au temps et une pirouette à droite un peu compliquée

Lire aussi : 1,2 milliard d'euros dégagé par la filière équine d'Auvergne-Rhône-Alpes

Faire défiler vers le haut