Voix manquantes, procès en autocratie et usure, remerciement appuyé à Georges Képénékian, la quatrième élection de Gérard Collomb a été la plus mouvementée. En tout cas, elle ne s'est pas déroulée comme il l'aurait aimé. Gérard Collomb doit surtout faire face à un David Kimelfeld plus déterminé que jamais à être une alternative. Ce week-end et publiquement, il rencontrera les socialistes. 
Ils ne le reconnaissent plus. Gentil, à l'écoute, bienveillant, c'est un nouveau Gérard Collomb que les élus et les notables lyonnais retrouvent après son intermède ministériel. L'opération séduction semble marcher. Le 5 novembre, peu de voix devraient manquer. Le PS se perd en injonctions contradictoires. David Kimelfeld a tenté cette semaine de faire preuve d'autoritarisme à la veille du début de sa future cohabitation. Cette semaine, le calme avant la tempête était encore très relatif.
Le calendrier s'accélère. Après le retour de Gérard Collomb et avant son sacre annoncé du 5 novembre, la droite a décidé de riposter. Étienne Blanc et Pascal Blache sont officiellement candidats. S'ils ont vocation à se retrouver d'ici à 2020, leurs entrées en matière les éloignent. Pendant ce temps, David Kimelfeld affine sa stratégie et Gérard Collomb cajole ses élus. Pour mieux les dévorer ?
Gégé est revenu... Le patron de l’OL déroule ses comptes... Kimelfeld croit en la cohabitation... Un mois de vie lyonnaise croqué par Jibé, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale et sur Lyoncapitale.fr
Fabien Olicard et Laura Laune – Têtes d’affiche du festival d’humour de Gerson 2018 © Laura Gilli / DR (montage LC)
Pratt, Laune, Olicard, mais aussi des plus jeunes à découvrir. Préparez-vous à six jours d’humour intense à Lyon.
Le premier des “marcheurs” est devenu le premier des déserteurs. Au terme d’une semaine folle, Gérard Collomb a obtenu son bon de sortie. Il a quitté Paris et Emmanuel Macron en cassant de la vaisselle. Il revient à Lyon avec ce même dessein. Dans son viseur : tous ceux qui ont pris leurs aises en son absence et comploté pour l’empêcher de reprendre le pouvoir local.
Manuel Pratt © Yannick Perrin
Il se dit bientôt à la retraite mais reste toujours aussi actif, et saignant. Manuel Pratt est à l’espace Gerson tous les mardis jusqu’à fin novembre. Premier mardi dédié à l’humour noir ce 2 octobre.
Ce mois-ci, Gégé revient ! A la grande surprise de... personne. Il s’énerve contre une réforme Macron aux conséquences insoupçonnables et revoit son agenda, question de priorités... Retrouvez les Malheurs de Gégé, signés Jibé, tous les mois dans Lyon Capitale et sur Lyoncapitale.fr
Deuxième épisode de notre nouvelle série satyrique : House of Collomb. Au menu cette semaine : les déboires de la Macronie rassérènent la droite et la gauche. En bonus : Bruno Bonnell superstar à l'Assemblée nationale et petit bras à Villeurbanne.
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale – Qui dit qu'information rime avec sérieux ? La satire, c'était le dada de Lyon Capitale dans la rubrique “On se mêle de tout”.

Posts navigation

1 2 3 4 5