Etienne Blanc dévoile son programme pour les municipales de 2020 à Lyon
Le candidat des Républicains présentait, ce jeudi matin, son programme pour la ville de Lyon. Autour d’une soixantaine de propositions, Étienne Blanc veut tourner “en douceur” la page des années Collomb.
Pascal Blache, Gérard Collomb et François-Noël Buffet à la soirée de lancement du beaujolais 2019, à la préfecture du Rhône © Stéphane Guiochon / MaxPPP PhotoPQR Le Progrès
En plaçant à égalité les listes de Gérard Collomb et des écologistes, notre sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio met en lumière une élection indécise qui se gagnera par des alliances. Gérard Collomb et Yann Cucherat pourraient être débordés sur leur gauche.
Grégory Doucet (EE-LV) et Yann Cucherat (LREM), candidats aux municipales 2020 à Lyon
Exclusif. À deux mois des élections municipales, un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio laisse entrevoir une issue incertaine dans le duel que se livrent les écologistes et Gérard Collomb à Lyon. Les deux listes arrivent en tête avec 22% des intentions de vote.
Etienne Blanc © Antoine Merlet
Etienne Blanc est le candidat des Républicains à la mairie de Lyon. S’il venait à être élu, il ne siègera pas à la Métropole de Lyon. Il souhaite conserver son mandat à la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Denis Broliquier à la mairie de Lyon, le jour de la réélection de Gérard Collomb © Tim Douet – 5/11/18
Le maire du 2e arrondissement présentait, ce mardi, ses têtes de liste pour les élections municipales de mars prochain. Une partition qu’il jouera en solo, sans Les Républicains.
Etienne Blanc promet de soumettre à un referendum des grands projets municipaux
Étienne Blanc (LR) présentait, ce jeudi, ces mesures pour installer une démocratie plus participative à Lyon s’il est élu maire de la ville en mars. Il propose trois referendums sur la durée du mandat pour trancher sur les grands projets.
Pour répondre aux collectifs de Lyonnais en colère, Étienne Blanc veut donner plus de moyens à la police municipale en doublant ses effectifs et en recourant massivement à la vidéosurveillance.
Denis Broliquier à la mairie de Lyon, le jour de la réélection de Gérard Collomb © Tim Douet – 5/11/18
À quelques mois des municipales, les rapports se tendent entre Denis Broliquier et Étienne Blanc. Le maire du 2e arrondissement agite la menace de listes autonomes. De son côté, le candidat des Républicains refuse de céder à un chantage estimant déjà avoir apporté des gages suffisants à l'un des deux maires d'arrondissement de droite.
Etienne Blanc et les têtes de liste de la droite aux municipales à Lyon
Pour partir à la conquête de Lyon, Étienne Blanc va s'appuyer sur une nouvelle équipe. Sur ses neuf têtes de listes, ils ne sont que deux à siéger au conseil municipal. Ce renouvellement est autant voulu que contraint par un personnel politique de la droite lyonnaise qui se vide régulièrement depuis quelques années.

Posts navigation

1 2 3 4