Gérard Collomb a été investi par la République en Marche pour les élections métropolitaines de 2020. L’actuel maire de Lyon est revenu sur cette décision ce dimanche.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
Gérard Collomb et David Kimelfeld sont tous les deux candidats à la présidence de la Métropole en 2020. La tête de liste d'Europe Ecologie les Verts a été désignée samedi lors d'une primaire.
Le maire de Lyon a déambulé samedi après-midi avec le président du Modem, François Bayrou, dans le quartier de Confluence (Lyon 2e). Avec Fouziya Bouzerda, la président du Sytral, Modem.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
Depuis plusieurs semaines, Gérard Collomb et David Kimelfeld se disputent l’investiture de La République en Marche pour les prochaines élections à la Métropole de Lyon, en 2020.
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Depuis quand les querelles Lyonnaises se règlent à Paris ? David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, candidat à sa réélection en 2020, veut continuer "le dialogue et l'intensifier" avec Gérard Collomb, le maire de Lyon. Tous les deux sont candidats au même poste.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
Le maire de Lyon, Gérard Collomb, et le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, ont réalisé ensemble ce mardi une visite de chantiers dans le quartier de la Part-Dieu, à l’occasion de la rentrée politique du maire. Les deux hommes sont candidats, tous les deux, à la Métropole en 2020.
Sandrine Runel
Sandrine Runel, conseillère municipale et métropolitaine a annoncé ce matin sa candidature à la mairie de Lyon.
Président du groupe Rassemblement national (RN) à la région mais aussi conseiller municipal de Lyon, Christophe Boudot appelle à l’union des droites à la Métropole de Lyon. Pour barrer la route à Gérard Collomb et David Kimelfeld.
Gérard Collomb, le maire de Lyon, ne s’est finalement pas rendu à un meeting de campagne La République en Marche pour les européennes à Confluence (Lyon 2e). Sur les réseaux sociaux, en plein meeting, il a vivement taclé les organisateurs. Son absence a évidemment fait beaucoup causer tout au long de la soirée. Reportage.
Ministre de l’Intérieur entre mai 2017 et octobre 2018, Gérard Collomb est redevenu maire de Lyon en novembre 2018. Ce jeudi matin, sur Europe 1, il n’a pas hésité à tacler son successeur, Christophe Castaner. Morceaux choisis.

Posts navigation

1 2