Gérard Collomb s'allie à la droite pour barrage aux écologistes
L'accord entre Gérard Collomb et la droite, en vue du 2e tour des municipales et métropolitaines le 28 juin prochain à Lyon, passe mal. Il passe mal chez certains à droite mais aussi chez certains marcheurs, certains candidats qui soutenaient Collomb au 1er tour. Ainsi, dans le 9e, le maire de l'arrondissement est toujours sur les listes... Mais il règle ses comptes.
Les écologistes, arrivés en tête au 1er tour des municipales et des métropolitaines à Lyon et dans la Métropole de Lyon, ont trouvé un accord pour le 2e tour avec la gauche unie (PS, PC et alliés) et Nathalie Perrin-Gilbert (soutenue notamment par la France Insoumise). L'union de la gauche derrière la candidature de l'écologiste Bruno Bernard.
Après l'alliance Collomb / droite jeudi, le rapprochement avant le 2e tour est imminent à gauche entre les écologistes, arrivés en tête au 1er tour, la liste de la gauche unie portée par le PS et la liste de Nathalie Perrin-Gilbert. Mais ce sera probablement sans David Kimelfeld, l'actuel président de la Métropole.
Buffet et Collomb à la préfecture du Rhône
Gérard Collomb, le maire LREM de Lyon depuis 2001, s'est allié avec la droite en vue du 2e tour des municipales et des métropolitaines le 28 juin prochain. Laurence Balas, élue de droite du 6e arrondissement, candidate sur la liste LREM au 1er tour, ne sera pas candidate sur la liste d'alliance au 2e tour.
L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
Séisme politique à Lyon. Gérard Collomb, le maire de Lyon, s'est allié à la droite en vue du 2e tour des municipales à Lyon et métropolitaines, le 28 juin prochain. Et à gauche ? Les écologistes, arrivés en tête à Lyon et dans la Métropole, discutent avec le PS, avec Nathalie Perrin-Gilbert et avec David Kimelfeld...
Jeudi, Gérard Collomb, le maire LREM de Lyon, a conclu une alliance avec la liste de droite menée par François-Noël Buffet (LR) à la présidence de la Métropole de Lyon. Etienne Blanc (LR) s'est lui rangé derrière Yann Cucherat (LREM) pour l'élection à la mairie de Lyon. Mais ce vendredi, En Marche a retiré les investitures de Collomb et Cucherat.
Gérard Collomb – Janvier 2020 © Antoine Merlet
Gérard Collomb, le maire de Lyon depuis 2001, historiquement socialiste (En Marche depuis 2017), s'est allié avec la droite pour le 2e tour des élections municipales et métropolitaines à Lyon. Un séisme politique à Lyon. Les réactions ne manquent pas depuis jeudi après-midi et l'annonce de cette union. Elle sont corsées... Beaucoup fustigent le maire de Lyon. Notamment ses anciens proches et alliés. Réactions.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Il n'y aura pas d'accord entre Gérard Collomb, l'actuel maire de Lyon, et David Kimelfeld, l'actuel président de la Métropole, avant le 2e tour des élections à la Métropole de Lyon, prévu le 28 juin. Dans un communiqué, Kimelfeld précise qu'il ne fera pas d'accord avec son ancien allié.
Comme à Lyon, les écologistes sont arrivés largement en tête du 1er tour, le 15 mars dernier, pour l'élection à la Métropole de Lyon. Le deuxième tour est prévu le 28 juin. Les futures alliances pourraient être déterminantes. Et différentes de celles qui se tramaient juste après le 15 mars ?
Ce jeudi matin, sur France Info, le Maire de Lyon, Gérard Collomb a souhaité que le masque soit obligatoire dans la rue à Lyon à partir du 11 mai. Le Ministère de l'Intérieur explique de son côté que le port du masque sera obligatoire dans les transports publics mais il n'est pas prévu de le rendre obligatoire dans l'ensemble de l'espace public.

Posts navigation

1 2 3 4 5