Collomb Macron 06.2016
© Tim Douet

Lyon : Gérard Collomb appelle Emmanuel Macron à en faire plus pour les banlieues

Soutien de la première heure d’Emmanuel Macron, l’ancien maire de Lyon a pris ses distances avec le Président de la République. Il lui reproche notamment de ne pas en faire assez pour les quartiers populaires. Il s'en explique dans Lyon Capitale.

Depuis son départ du gouvernement, le fil s’est largement distendu entre Emmanuel Macron et Gérard Collomb. “Je l’ai vu avant les vacances. Je ne sais pas s’il a besoin de moi”, confie l’ancien maire de Lyon. Connu pour franc-parler, souvent utilisé contre son propre parti, Gérard Collomb salue des progrès dans la communication du président de la République : “Emmanuel Macron n’emploie plus ces expressions à l’emporte-pièce comme il avait pu le faire au début du quinquennat. Sa politique sur le fond était bonne, mais il avait des petites phrases qui lui ont certainement causé du tort”.

"C’est dans ces quartiers qu’il faut mettre beaucoup d’argent”.

Au passif d’Emmanuel Macron, il met, en revanche, son absence de grand plan pour les quartiers défavorisés : “la seule chose que je pourrais reprocher, c’est qu’on n’ait pas mis davantage en œuvre le plan Borloo pour les banlieues. Sur ce point certaines formules, celles des « deux mâles blancs » qui n’avaient pas à régler tous les problèmes ont pu fâcher les maires de ces territoires. Or, la question des banlieues demande un investissement profond. C’est dans ces quartiers qu’il faut mettre beaucoup d’argent”.

Lire aussi : Gérard Collomb à Lyon Capitale : "j’ai "creusé ma tombe" en modernisant Lyon"

 

L'entretien complet de Gérard Collomb est à retrouver ci-dessous :

Gérard Collomb  : "J’aime que l’on m’aime"

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut