Capture d’écran 2013-11-25 à 18.22.07

Comité de soutien : Havard critique mais aussi critiqué

Le bloggeur Romain Blachier (PS) rappelle que le candidat UMP aux municipales, très critique sur l'existence d'un comité de soutien à Gérard Collomb, a aussi disposé d'un collectif de ce type pendant la primaire UMP.

"Élu maire de Lyon, jamais je ne demanderai, directement ou indirectement, à un président d’association de faire partie d’un comité de soutien à vocation électorale (…) Je m’engage à ne jamais mélanger action politique et attribution de subventions. C'est une question d'éthique, une autre manière de faire de la politique". Michel Havard, candidat UMP aux municipales, avait vertement réagi à la présentation du comité de soutien à Gérard Collomb. Il dénonçait "des contacts répétés et très insistants" dont auraient été victimes "des présidents d'associations et des personnalités lyonnaises" pour intégrer ce collectif.

L'arroseur arrosé ? Sur son blog, Romain Blachier, adjoint au 7e arrondissement, accuse le directeur de campagne de Michel Havard "de mentir en prétendant que de son côté son candidat ne ferait aucun comité pour rassembler des lyonnais (...) Il suffit en effet d’une recherche sur internet pour voir qu’un comité de soutien avait été ouvert il y a quelques mois lors de la primaire UMP. Et fermé il y a peu...". Et de poster une capture d'écran de ladite page Facebook.

Contacté par nos soins, le directeur de campagne UMP ne se démonte pas et stigmatise la "mauvaise foi" de son contradicteur socialiste. "Ce n'était pas une comité de soutien, c'était une page sur Facebook '1 jour 1 soutien' montée dans le cadre d'une primaire. Seuls les sympathisants y répondaient de façon volontaire". Et d'égratigner encore le comité de soutien de Gérard Collomb. "On y trouve un tiers de gens qui vivent de subventions municipales, un tiers de professionnels ayant passé un marché public avec la Ville et un tiers de personnes qui n'habitent pas Lyon".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut