Gérard Collomb
©Tim Douet

Collomb corrige : “Je suis le petit Deng Xiaoping lyonnais”

Le maire de Lyon a tenu à rétablir sa vérité sur la comparaison à Deng Xiaoping dont il aurait été l’auteur et qui a fait réagir.

Dans une réponse à l'élu écologiste Etienne Tête à l'occasion du conseil municipal de ce lundi, Gérard Collomb a tenu à rétablir sa vérité sur une citation qui lui est prêtée. "Je suis le Deng Xiaoping de la France", aurait affirmé le maire de Lyon à des journalistes chinois, selon Le Progrès. Une comparaison qui a fait réagir, puisque le premier secrétaire du PCC a certes fait entrer la Chine dans l'économie de marché, mais il a aussi réprimé les manifestations de la place Tian'anmen.

Gérard Collomb soutient mordicus ne jamais avoir tenu pareil propos. Rieur, il explique : "Lors d'un dîner à l'occasion de la venue de la vice-Premier ministre chinoise, et où il n'y avait pas de représentant de la presse, je me suis présenté en disant “Je suis un peu le petit Deng Xiaoping lyonnais”". Forcément, tout est question de mesure.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut