Boudot veut faire changer la date de la Fête des lumières

Le conseiller municipal frontiste a réclamé que la Fête des lumières soit avancée de quelques jours pour “laisser le 8 décembre aux Lyonnais”.

Avancer la Fête des lumières de quelques jours. C'est la proposition pour le moins atypique qu'a faite Christophe Boudot, à l'occasion du conseil municipal de ce lundi à Lyon. Alors qu'il s'agissait de voter une subvention aux associations de commerçants pour les illuminations et animations pour les fêtes de fin d'année, le conseiller frontiste a estimé que les 5 jours de Fête des lumières ont, au fil du temps, "étouffé" le 8 décembre. Pour le chef de file du Front national dans le Rhône, il faut "laisser le 8 décembre aux Lyonnais. Laisser les personnes âgées ou handicapées sortir de chez elles pour déambuler dans leur ville ou monter à Fourvière pour célébrer la place de la Vierge".

"Il n'y a pas d'opposition entre la spiritualité et la dimension festive", a répondu le maire de Lyon, Gerard Collomb, qui précise qu'"il n'y a pas un seul endroit où nous exportons la Fête des lumières sans en rappeler l'histoire, parce que c'est de cette tradition que naît la modernité".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut