© JF Valentin

Lyon – Hip-hop : les 10 ans du festival Acordanse

Pour sa 10e édition, le festival hip-hop (et autres danses) Acordanse invite les danseurs et les chorégraphes qui ont marqué son histoire. Énergie et retrouvailles sont au programme, place Latarjet !

Le festival s’ouvre avec une soirée battle associant les vainqueurs des deux précédentes éditions et des équipes venues de toute la France pour les défier. Le tout est arbitré par le Lyonnais Najib Guerfi et un groupe de jeunes. Denis Plassard présente un extrait de Derrière la tête, l’histoire d’un homme et de son corps qui semble appartenir à deux têtes, prêtant vie à deux individus qui cohabitent ou se confrontent. Le Pockemon Crew sera là avec un show spécialement conçu pour cet anniversaire, tandis que vous pourrez découvrir Costard, la pièce d’Hafid Sour, magnifique danseur que l’on a vu dans Cartes blanches de Mourad Merzouki. La chorégraphie se déroule autour d’hommes vêtus de costumes trois pièces et interroge ce qu’ils sont derrière cet habit si symbolique dans notre société. Le CNSMD de Lyon chorégraphié par Davy Brun nous dévoilera un LAK à contrecourant de la musique de Tchaïkovski, où les corps rebelles se livrent à un tournoiement libérateur. Entre danse, manipulation et théâtre, Sylvain Julien incarne Monsieur O, un petit bonhomme sec à l’énergie débordante, qui se débat avec ses cerceaux rouges. Subversif est le titre du spectacle de la compagnie La Piraterie, créée en 2014 par une troupe d’artistes “bandits” issus de divers réseaux, disciplines et villes pour confronter leurs univers et leurs explorations. La pièce s’inspire d’histoires d’hommes envahis, persécutés ou dépossédés de leurs vies, elle raconte une envie de bousculer l’ordre des choses et de créer de nouveaux espoirs. Aurélien Kairo avec Parce que Gainsbourg nous fait miroiter une belle surprise en dansant du hip-hop sur les chansons de Gainsbourg. Il sera également le metteur en scène du bal chorégraphié qui clôturera Acordanse.

Acordanse – Mercredi 4 et jeudi 5 juillet, place Latarjet (Lyon 8e) – Gratuit / Programme détaillé sur Acordanse.com

[Cet article est extrait de Lyon Capitale n°779 – Juillet-Août 2018]
à lire également
Symphonie fantastique – Chorégraphie Saburo Teshigawara © Akihito Abe
Saburo Teshigawara s’associe à l’ONL pour nous offrir sa vision de la Symphonie fantastique à l’Auditorium. Représentations samedi et dimanche dans le cadre de la Biennale de la danse.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut